NOUVELLES

Le pétrole se replie en Asie (105,70 USD)

23/06/2014 11:56 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole continuaient de se replier mardi matin en Asie, les violences en Irak, causes de la flambée de ces derniers jours, n'ayant pas pour le moment perturbé la production de brut.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août cédait 47 cents, à 105,70 dollars, et le baril de Brent de la mer du Nord, livraison en août lui aussi, reculait de 19 cents à 113,93 USD.

"Les cours se sont repliés car la production pétrole irakienne n'est toujours pas affectée par les violences en cours dans le pays", ont indiqué les analystes de la banque de Singapour, United Overseas Bank, dans une note.

Les cours se stabilisent, voire se consolident, car "la plus grande partie de la prime liée au risque géopolitique a été prise en compte", a ajouté Desmond Chua, analyste chez CMC Markets.

Les insurgés menés par l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés lundi de la cité de Tal Afar dans la province de Ninive (nord-ouest), et de son aéroport.

Ils se sont en revanche retirés sans combats d'un poste-frontière avec la Syrie conquis la veille et de nouveau aux mains des forces armées. Durant le weekend, ils avaient pris de nouvelles localités de la province stratégique occidentale d'Al-Anbar, dont un premier poste-frontière.

Pour le moment, les insurgés n'ont pas pénétré dans le sud du pays, où sont installées la majorité des infrastructures pétrolières.

Deuxième producteur de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), l'Irak détient plus de 11% des réserves prouvées dans le monde et produit actuellement près de 3,4 millions de barils par jour.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait cédé 66 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 106,17 dollars.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance avait terminé à 114,12 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 69 cents.

bjp/fmp/lv

PLUS:hp