NOUVELLES

La Soudainaise incarcérée pour apostasie pourra recouvrer sa liberté

23/06/2014 10:43 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

KHARTOUM, Soudan - Selon l'agence de presse officielle du Soudan, un tribunal a ordonné la libération d'une femme se trouvant dans le couloir de la mort pour apostasie.

À Khartoum, la Cour de cassation a annulé, lundi, la peine capitale imposée à Meriam Yahia Ibrahim Ishag au terme de la présentation des arguments de ses avocats.

Cette jeune femme de 27 ans, dont le père était musulman, a été élevée par une mère chrétienne.

Ses démêlés judiciaires avaient commencé à la suite de son mariage avec un chrétien.

En vertu du code pénal du Soudan, il est criminel pour les musulmans de se convertir à une autre religion. Ceux qui font fi de cette règle s'exposent à la peine de mort.

PLUS:pc