DIVERTISSEMENT

29e Gala des Prix Gémeaux: René Simard et son équipe prêts à célébrer notre télé

23/06/2014 03:25 EDT
Agence QMI

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT) a réitéré sa confiance envers René Simard en lui confiant pour une deuxième année consécutive l’animation du Gala des Prix Gémeaux, dont la 29e édition se tiendra le dimanche 14 septembre prochain.

En 2013, René Simard en était à sa première expérience à la barre des Gémeaux. À la fin de ladite soirée, l’homme aux mille talents avait déclaré haut et fort avoir adoré ce moment passé avec les membres de l’industrie de la télévision d’ici. Fier du boulot accompli par son équipe, il avait déclaré être prêt à reprendre le collier en 2014, si l’organisation des Gémeaux se montrait aussi satisfaite que lui.

C’est donc avec enthousiasme et optimisme que l’artiste s’est attelé à la tâche en avril dernier et qu’il consacrera une bonne partie de son été à préparer la grande fête du petit écran. René Simard l’a répété à plusieurs reprises lors du dévoilement des finalistes dans les 97 catégories du gala, la semaine dernière : il est enchanté de conduire à nouveau le gros bateau des Gémeaux et promet un rassemblement tout en humour et en musique.

«Depuis avril, on se rencontre à chaque semaine, a raconté le maître de cérémonie, en faisant référence à ses collègues Guy Gagnon (réalisateur), Daniel Langlois (script-éditeur), Scott Price (directeur musical) et Geneviève Dorion-Coupal (metteure en scène et chorégraphe). C’est très intensif. La chanson d’ouverture est créée, c’est une composition complètement originale. Ça s’annonce bien et on est très contents.»

Bien que la scène représente presque pour lui une deuxième maison, et qu’il connaît la colonie artistique québécoise sur le bout de ses doigts, René Simard n’a pas pour autant l’impression de glisser ses pieds dans de vieilles pantoufles en renouant avec le rôle de pilier d’un gala.

«Je ne peux pas dire ça, a-t-il lancé avec conviction. Ça serait de ne pas respecter le métier. Il ne faut jamais se sentir dans ses pantoufles. On doit toujours arriver avec des idées originales, essayer de surprendre. Les Gémeaux, ça demeure un gala, mais on essaie de proposer toutes sortes d’idées rigolotes.»

Place au numérique

Le tableau d’honneur du 29e Gala des Prix Gémeaux est dominé par Série noire, qui se distingue avec 16 nominations. Mensonges suit de près avec ses 15 mentions, et La Marraine et Mémoires vives sont citées respectivement 12 et 11 fois. Au total, 97 statuettes seront décernées.

Or, ce qui réjouit particulièrement Richard Speer, président de l’ACCT au Québec, c’est de constater que les plateformes numériques parviennent à s’imposer en périphérie de la télévision traditionnelle et que leurs contenus attirent de plus en plus l’attention, au point de briller aux Gémeaux. À preuve, Mensonges et le documentaire GSP : L’ADN d’un champion, qui a récolté deux nominations, ont tous deux été diffusés en primeur sur l’un des supports d’Illico, avant d’être repris ailleurs, notamment sur addikTV dans le cas de Mensonges. Des 211 productions nommées parmi les finalistes, 50 ont été conçues pour les médias numériques, et 13 catégories sont dédiées à ce type de vitrines.

«C’est bien de voir qu’on est dans cette réalité, a noté Richard Speer. Le numérique commence à s’implanter au Québec comme ailleurs, les habitudes de consommation sont en train de changer, et on a des nominations en ce sens, ce qui est très positif.»

L’événement des Gémeaux 2014 sera le deuxième chapeauté par Richard Speer, qui a pris place à la présidence de l’ACCT en début d’année 2013. Avec René Simard aux commandes, Speer est convaincu d’avoir l’homme de la situation pour faire lever une fiesta rassembleuse et mémorable, qui plaira autant au public dans la salle qu’aux téléspectateurs.

«Moi, je veux une fête, a-t-il souligné. René incarne bien ce côté-là. Il a toujours un sourire dans le visage! L’idée, c’est de faire un gros party de la télévision et que tout le monde s’y retrouve.»

Chantiers de discussions

«Tout le monde», autant que possible, évidemment. Car on sait que plusieurs joueurs importants, producteurs et diffuseurs, manqueront encore une fois à l’appel parce qu’en désaccord avec le mode de mises en nomination et de votation de l’ACCT. TVA, Fabienne Larouche et sa boîte Aetios (qui sont derrière Unité 9 et 30 vies) et Julie Snyder et Productions J (La voix, Occupation double) sont du nombre, ce qui élimine d’emblée une potentielle victoire de plusieurs succès télévisuels majeurs de la dernière année. Mais Richard Speer assure que les discussions vont bon train avec les «dissidents».

Un processus reposant sur cinq «chantiers» de discussions a d’ailleurs été créé, axé sur cinq points différents : le processus de sélection, les catégories en dramatiques, les catégories en documentaires, les prix spéciaux et l’ajout d’une catégorie en casting. Les cinq comités comptent environ 25 intervenants chacun et la plupart des gens qui «boudent» les Gémeaux participent activement aux chantiers et apportent leur opinion dans le but ultime de refaçonner l’ensemble des procédés des Gémeaux.

«Le but, c’est d’arriver avec des recommandations au conseil d’administration à la fin de l’été, a détaillé Richard Speer. Des recommandations sur lesquelles le conseil va se pencher. Puisque le président de chaque chantier est sur le conseil, celui-ci va pouvoir se faire une tête et juger des résolutions à adopter pour améliorer le processus, mettre à jour les Gémeaux, avec les réalités d’aujourd’hui. Il y a beaucoup d’ouverture et de bonne foi de la part de tout le monde, et chacun s’implique bénévolement. Il y a beaucoup d’échanges et c’est constructif. Le but, c’est de souligner l’excellence de l’industrie; ce serait le fun que l’industrie au complet y soit!»

En trois temps

Comme le veut la coutume, la cérémonie des Gémeaux 2014 se déclinera en trois temps. Le jeudi 11 septembre, Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau animeront la Soirée des artisans et du documentaire. Le dimanche 14 septembre, l’Avant-première aura lieu au Hyatt Regency Montréal, en après-midi, et Anne-Marie Withenshaw et Jean-Philippe Wauthier en seront les hôtes; cette portion sera retransmise sur le web. Enfin, le gala animé par René Simard se tiendra au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts le même jour, à compter de 19h30, et sera présenté en direct à ICI Radio-Canada Télé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Gémeaux 2013: tapis rouge