NOUVELLES

France: Helena Costa renonce à entraîner le club de foot de Clermont

23/06/2014 02:10 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Avant même d'avoir pris les rênes du club de foot de deuxième division française de Clermont (centre), la Portugaise Helena Costa a jeté l'éponge après avoir pourtant affirmé qu'elle n'avait "pas peur" d'assumer cette fonction.

Annoncée en mai à Clermont-Ferrand, l'arrivée d'Helena Costa, première femme entraîneur d'un club de football professionnel en France, avait fait l'effet d'une bombe et donné à ce club de deuxième division d'Auvergne un retentissement international, jusqu'aux pages du New York Times.

"Helena Costa a décidé de ne pas tenir ses engagements vis-à-vis du Clermont Foot 63", fait savoir, dans un communiqué publié lundi sur le site du club, le président Claude Michy estimant que "cette décision est soudaine et surprenante".

Cette défection de dernière minute chamboule les projets immédiats du club qui avait convoqué la presse mardi matin pour la reprise de l'entraînement de l'équipe.

"Je n'ai pas peur" lançait crânement cette jeune femme de 36 ans, surnommée le "Mourinho en jupons", au cours d'une conférence de presse le 22 mai dans les locaux du club. "Si je ne pensais pas en être capable, ou si je pensais ne pas être acceptée par les joueurs, je ne serais pas ici", assurait-elle en demandant aux très nombreux médias présents de la regarder "comme un entraîneur normal, pas comme une femme".

Les joueurs et les supporteurs du Clermont Foot 63 avaient accueilli chaleureusement l'arrivée d'une femme comme coach. L'attaquant Idriss Saadi se disait "impatient de voir" comment la saison allait se dérouler et le milieu de terrain Hugo Videmont attendait "qu'elle nous fasse gagner des matches et qu'elle nous mène le plus haut possible".

Sur de son bon coup, le président Claude Michy, assurait avoir "d'abord choisi un entraîneur, pas une femme". "Malgré tout l'engouement qu'a pu engendrer cette nomination, nous resterons fidèles à nos valeurs, nous ne voulons pas tomber dans le superficiel", avait-t-il promis.

Aujourd'hui, le même "regrette profondément cette situation" assure que "le fonctionnement du club se poursuivra avec d'autres interlocuteurs afin de préparer la nouvelle saison".

Helena Costa avait, elle, déjà envisagé son départ, mais seulement en cas d'absence de résultats. "Mon objectif, c'est de gagner. Je suis motivée. Si en tant qu'entraîneur je n'avais pas de résultats, je quitterais le club, ça me paraît normal", avait elle assuré.

Avant d'intégrer le Clermont Foot, Helena Costa a été entraîneur-adjointe des équipes de jeunes du Benfica et notamment des moins de 17 ans, vice-championne du Portugal.

Elle a ensuite entraîné une équipe masculine senior, les amateurs de Cheleiros, sacrés champions de la région de Lisbonne, avant d'être appelée par l'Iran en 2012 pour devenir sélectionneur national de l'équipe féminine.

but/dfa/jcp/dac

PLUS:hp