NOUVELLES

Les fugitifs de Québec comparaissent pour bris de prison et évasion (VIDÉO)

23/06/2014 05:56 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Les trois hommes qui s'étaient évadés du Centre de détention de Québec et qui ont été arrêtés hier à Montréal ont brièvement comparu ce matin au palais de justice de Québec pour répondre à de nouvelles accusations de bris de prison et évasion.

Serge Pomerleau, Denis Lefebvre et Yves Denis sont apparus détendus et souriants en voyant la foule dans la salle d'audience. Serge Pomerleau a même ri au moment où il se trouvait dans la boîte des accusés. Il a d'ailleurs adressé un clin d'œil en direction de la Couronne.

Comme le veut la procédure, l'avocat de la Couronne, Me Antoine Piché, a indiqué qu'il s'opposait à la remise en liberté des accusés.

Après la brève comparution des accusés, le juge Hubert Couture a quitté la salle.

Le juge Louis Dionne est alors entré dans la salle d'audience pour signifier aux accusés la poursuite de leur procès pour trafic de stupéfiants. Le juge a d'ailleurs profité de l'occasion pour resserrer les conditions de détention de Serge Pomerleau, Denis Lefebvre et Yves Denis

Les trois hommes sont successivement arrivés en fourgon plus tôt en matinée entre 7 h 30 et 8 h 40. D'imposantes mesures de sécurité avaient été déployées depuis le Centre de détention de Québec pour encadrer leur arrivée jusqu'au palais de justice de Québec.

Plusieurs voitures de la Sûreté du Québec ont escorté chacun des fourgons.

D'autres arrestations à venir

Les policiers s'attendent à pouvoir procéder à d'autres arrestations « dans les prochains jours », a révélé ce midi Michel Brunet, conseiller en communications aux affaires criminelles de la SQ, sur les ondes de RDI.

La SQ détient notamment des informations sérieuses pouvant identifier le ou les complices, notamment la personne qui a piloté l'hélicoptère le jour de l'évasion ainsi que la personne qui a sous-loué l'appartement dans lequel les fugitifs ont été arrêtés. L'hélicoptère n'a pas encore été retrouvé.

Les fugitifs ont été capturés hier au 370 rue Saint-André, un immeuble en copropriété luxueux et récemment construit dans le Vieux-Montréal. Ils ne se sont pas opposés à leur arrestation.

Une Toyota Echo de couleur grise a également été saisie et les policiers ont emporté des pièces à conviction.

Selon Michel Brunet, les fugitifs avaient tout près de 100 000 $ en argent dans l'appartement où ils se trouvaient lors de leur arrestation. Ils prévoyaient sans doute de quitter le Canada.

L'information qui a mené à leur arrestation est venue de tous les types de sources, autant du milieu criminel que du public et des réseaux sociaux, a insisté M. Brunet.

Dangereux criminels

Serge Pomerleau, 49 ans, Denis Lefebvre, 53 ans, et Yves Denis, 35 ans, avaient été arrêtés dans le cadre de l'opération Écrevisse, qui avait permis de démanteler un réseau de stupéfiants en Abitibi-Témiscamingue, en 2010.

Depuis le mois d'avril, ils subissaient leur procès relativement à cette affaire au palais de justice de Québec.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les trois évadés d'Orsainville arrêtés (22 juin 2014)
Triple évasion à Québec 7 juin 2014