NOUVELLES

Egypte: Ban Ki-moon critique la condamnation de journalistes d'Al-Jazeera

23/06/2014 12:41 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a critiqué lundi les récentes décisions de justice en Egypte, se déclarant "très préoccupé" par la confirmation de 183 condamnations à mort et les peines de prison imposées à des journalistes d'Al-Jazeera.

Selon son porte-parole Stéphane Dujarric, M. Ban estime "qu'il apparaît clairement que ces procès ne respectent pas les normes de base d'un procès équitable".

Pour M. Ban, "la participation à des protestations pacifiques ou des critiques à l'égard du gouvernement ne devraient pas être des motifs de détention ou de poursuites judiciaires".

Le secrétaire général "estime qu'en permettant à tous ses citoyens d'exercer pleinement leurs droits, l'Egypte s'en trouverait renforcée", a ajouté M. Dujarric.

Navi Pillay, Haut-Commissaire de l'ONU pour les droits de l'Homme, a qualifié lundi de "parodie de justice" les procès de masse conduits en Egypte, qui ont abouti entre autres à plus de 220 condamnations à mort.

Dans un communiqué publié à Genève, Mme Pillay s'est également déclarée "choquée et très alarmée" par les verdicts et les peines de 7 à 10 ans de prison infligés lundi à trois journalistes d'Al-Jazeera, accusés de soutenir les Frères musulmans du président destitué Mohamed Morsi.

Dans cette affaire, 11 autres accusés jugés par contumace --dont trois journalistes étrangers, deux Britanniques et une Néerlandaise-- ont été condamnés à 10 ans de prison.

avz/gde

PLUS:hp