NOUVELLES

Dépenses électorales illicites: l'ex-conservateur Del Mastro subit son procès

23/06/2014 07:05 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

PETERBOROUGH, Ont. - L'ancien député conservateur Dean Del Mastro, accusé de dépenses électorales illicites durant la campagne fédérale de 2008, a utilisé de vieilles factures d'une firme de recherche de données pour camoufler les dépenses excédentaires de sa campagne, a affirmé un avocat de la Couronne à l'ouverture du procès, lundi.

En payant la firme à partir de son compte personnel, M. Del Mastro a excédé la limite de contributions personnelles permise par la loi, mais a tenté de faire en sorte que l'entreprise semble avoir facturé seulement une fraction du coût durant la campagne, a soutenu le procureur de la Couronne, Tom Lemon, devant une cour provinciale de Peterborough, en Ontario.

L'ancien secrétaire parlementaire conservateur, qui siège désormais comme indépendant, est accusé d'avoir omis de déclarer une contribution personnelle de 21 000 $ à sa propre campagne et d'avoir soumis un document falsifié.

Il a déclaré à l'extérieur de la cour, lundi, qu'il était ravi que son procès ait commencé, en affirmant qu'il attendait de régler cette affaire depuis juin 2012.

Il s'est dit confiant quant à l'issue du procès et a affirmé que rien de ce qui s'était dit au tribunal durant la journée ne l'avait surpris.

L'agent électoral officiel de M. Del Mastro en 2008, Richard McCarthy, subit son procès au même moment pour trois chefs d'accusation. Il est notamment soupçonné d'avoir induit des dépenses électorales supérieures aux limites permises. M. McCarthy a également plaidé non coupable, le mois dernier, par l'intermédiaire de son avocat.

PLUS:pc