NOUVELLES

Cuba a revu à la baisse sa prévision de croissance économique pour 2014

23/06/2014 03:40 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

LA HAVANE, Cuba - Cuba a revu à la baisse, à 1,4 pour cent, sa prévision de croissance économique pour 2014, a indiqué lundi le journal du Parti communiste, Granma. Il s'agit d'une diminution de près d'un point par rapport à la précédente projection de 2,2 pour cent.

Le ministre cubain de l'Économie, Adel Yzquierdo, a attribué cette révision à une diminution des revenus étrangers, à des conditions climatiques difficiles et aux «insuffisances internes» auxquelles fait encore face l'économie de Cuba, a précisé Granma.

Cette révision est survenue dans le rapport de milieu d'année du Conseil des ministres.

Le président cubain, Raul Castro, a reconnu que la donnée ajustée montrait que l'économie de Cuba ne croissait pas au rythme souhaité, selon Granma.

M. Yzquierdo a indiqué que les responsables cubains prévoyaient une croissance de seulement 0,6 pour cent pour la première moitié de 2014, et qu'un «plus grand dynamisme» était nécessaire au deuxième semestre.

Le produit intérieur brut (PIB) de Cuba a progressé de 2,7 pour cent l'an dernier.

En 2010, M. Castro avait indiqué que l'économie cubaine se trouvait dans un état critique, de sorte qu'il a entrepris de mettre en branle des réformes économiques. Ces réformes incluaient la décentralisation de sociétés d'État de même que la légalisation des marchés de l'immobilier et des voitures d'occasion. En outre, davantage de personnes ont obtenu l'autorisation de se lancer en affaires à leur propre compte.

Le grand responsable de ces réformes, le vice-président cubain, Marino Murillo, a indiqué lors de la rencontre des ministres que 467 000 personnes s'étaient enregistrées comme propriétaires ou employés d'une petite entreprise. Des coopératives non agricoles au nombre de 498 ont aussi été autorisées.

PLUS:pc