NOUVELLES

Brésil: découverte d'un virus de la polio dans des eaux usées (OMS)

23/06/2014 02:30 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

Un virus de la polio a été découvert lors d'un contrôle de routine dans des eaux usées récoltées en mars dernier à l'aéroport international de Viracopos, dans la ville brésilienne de Campinas (état de Sao Paulo), a annoncé lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le virus a été détecté dans un échantillon d'eaux usées, a ajouté l'OMS, en précisant qu'à ce jour, aucun cas de poliomélyte n'avait été signalé.

Le virus a été découvert lors de contrôle de routine sur les eaux usées, et "il n'y a aucune preuve de transmission de ce virus appelé poliovirus sauvage de type 1" (WPV1), indique l'OMS.

La région "Amériques" est considérée comme exempte de transmission de virus de la polio depuis 1991 et le Brésil depuis 1989.

Il n'y a eu aucun cas de transmission du poliovirus sauvage au Brésil depuis 1989, a encore indiqué l'OMS.

Les autorités de la santé du Brésil ont renforcé leurs activités de surveillance sur ce poliovirus sauvage de même que sur les personnes non immunisées.

Plus de 95% de la population est vaccinée contre la polio dans l'état de Sao Paulo et la ville de Campesinas où la dernière campagne de vaccination a été menée en juin 2013.

Cette année la campagne devrait être lancée en novembre au niveau national, et s'adresse à des enfants âgés de 6 mois à 5 ans.

Depuis 1994, tous les échantillons prélevés dans les sites environnementaux ont été négatifs pour le poliovirus sauvage.

En conclusion, l'OMS estime que le risque de voir se développer ce virus au Brésil est "très faible".

En revanche, l'OMS estime que le risque est "élevé" concernant la Guinée équatoriale, où le virus WPV1 a été détecté, en raison du faible nombre de personnes vaccinées.

Selon l'OMS, le virus découvert au Brésil a été importé. L'organisation recommande encore à tous les voyageurs en provenance ou à destination de régions où le virus a été détecté de se faire vacciner.

"Le Brésil a découvert un cas importé de poliovirus", a conclu l'OMS, mais "le pays n'est pas considéré comme affecté par la polio".

mnb/cgu

PLUS:hp