NOUVELLES

Mondial-2014- Cameroun-Brésil: Eto'o pas titulaire mais pourrait jouer quelques minutes

22/06/2014 05:16 EDT | Actualisé 22/08/2014 05:12 EDT

La vedette du Cameroun Samuel Eto'o, touché au genou droit, ne devrait pas être titulaire contre le Brésil lundi mais pourrait jouer quelques minutes, a confié le sélectionneur Volker Finke dimanche en conférence de presse à Brasilia.

"Il est incertain. Il peut peut-être aider quelques minutes. Commencer comme titulaire? Il n'y aura pas de miracle dans la nuit. Peut-être qu'il va jouer pour aider l'équipe", a affirmé le sélectionneur Volker Finke.

"Il est dans la même situation qu'avant la Croatie (ndlr: il n'avait pas joué). Il fait un travail individuel, il n'a pas fait l'entraînement avec le groupe. Mais il joue son rôle de capitaine. Il s'occupe des choses. Il pousse pour mobiliser l'esprit et ça c'est bon", a conclu M. Finke.

Eto'o n'a pas participé à l'échauffement des joueurs camerounais dans le stade Mané Garrincha de Brasilia dimanche à la veille du match contre le Brésil.

Toutefois, cela n'exclut pas sa présence sur le terrain lundi: la presse n'a eu le droit d'assister qu'au premier quart d'heure de l'entraînement.

Eto'o était en tenue de sport avec des crampons. Il a salué des policiers camerounais qui accompagnent les Lions indomptables puis s'est assis sur le banc et a envoyé des messages sur son téléphone portable.

Il est possible qu'il ait ensuite fait des exercices une fois les journalistes sortis, comme l'a dit le sélectionneur.

Le match de lundi pourrait être le dernier d'Eto'o, 33 ans, en Coupe du monde ou même avec le Cameroun (117 sélections). Il dispute au Bbrésil sa quatrième phase finale d'un Mondial. Mais, le coach a déclaré que ce n'était pas "le moment", estimant qu'Eto'o pouvait encore jouer deux-trois-quatre ans".

Avant le début de l'échauffement l'ensemble de la délégation camerounaise s'est réuni dans un cercle se tenant par les bras pour une prière collective de quelques minutes, dont le but était sans doute d'unir l'équipe alors que Moukandjo et Assou-Ekotto se sont bagarrés sur le terrain en plein match contre la Croatie.

Déjà éliminé et très décevant, le Cameroun, qui a encaissé deux défaites en deux matches, veut présenter un autre visage contre le pays hôte.

pgf/fbx

PLUS:hp