NOUVELLES

Mondial - Mexique-Croatie: une finale pour la qualification

22/06/2014 07:00 EDT | Actualisé 22/08/2014 05:12 EDT

Le Mexique et la Croatie vont s'affronter lundi à Recife (17h00 locales, 20h00 GMT) dans une finale d'accession aux huitièmes de finale qui, sauf improbable naufrage du Brésil dans l'autre match, laissera l'une des deux nations sur le carreau.

L'issue sera d'autant plus cruelle que les deux équipes font partie de celles qui ont laissé une très bonne impression lors de ce début de tournoi.

Mais on savait depuis le départ que ce groupe A était l'un des plus relevés de la compétition et qu'avec la présence en son sein du Brésil il n'y aurait sans doute qu'une place à prendre pour les autres.

Il existe tout de même en théorie deux cas de figure dans lesquels Croatie et Mexique passent tous les deux en huitièmes de finale mais ils s'accompagnent d'une condition plus qu'improbable: en cas de victoire de la Croatie ou de match nul, les deux équipes seront qualifiées si... le Brésil s'incline lourdement face au Cameroun, déjà éliminé.

Autant dire que Croates et Mexicains ne doivent pas trop y compter et plutôt se concentrer sur leur affrontement de Recife.

Le remarquable match nul (0-0) obtenu mardi à Fortaleza face au Brésil permet au Mexique d'aborder cette "finale" en position de force. Un match nul et les hommes du sélectionneur Miguel Herrera seront en huitièmes de finale. Comme d'habitude, puisque c'était déjà le cas lors des cinq dernières Coupes du monde.

- "une bataille" -

"Le Mexique grandit chaque jour", a assuré Herrera après le match de Fortaleza, lors duquel son gardien Ochoa avait écoeuré les attaquants brésiliens.

Mais "El Tri" n'a pas fait que défendre face au Brésil, auquel il n'a pas lâché un pouce de terrain. Sans but encaissé et avec des joueurs aussi en forme que Giovani Dos Santos ou Guardado, le Mexique est en confiance avant d'affronter la Croatie.

Mais les coéquipiers de Modric et Rakitic croient aussi en leurs chances. Car après une défaite inaugurale face au Brésil (3-1) qu'ils ont jugée injuste du fait du penalty généreusement accordé à Fred à 1-1, ils se sont promenés contre le Cameroun (4-0).

"Le Mexique n'a pas encore encaissé de but, il joue vertical, de façon agressive. Ca va être une bataille. On a montré notre vrai visage après cette défaite malheureuse. Tout le monde peut perdre contre le Brésil mais ces conditions me restent encore en travers de la gorge. On a pu voir que mon équipe a un vrai potentiel", a déclaré le sélectionneur Niko Kovac après cette démonstration.

Les Croates savent aussi qu'ils ne peuvent pas se contenter d'un nul et doivent attaquer pour gagner. Olic et Mandzukic, auteur d'un doublé contre le Cameroun, sont là pour ça.

stt/fbx

PLUS:hp