NOUVELLES

La marche contre les oléoducs prend fin sur la colline parlementaire à Ottawa

22/06/2014 06:29 EDT | Actualisé 22/08/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La marche des "Peuples pour la Terre Mère", entamée le 10 mai dernier par des citoyens québécois, ontariens et autochtones, pour protester contre l’arrivée des oléoducs de sables bitumineux et l’exploitation des hydrocarbures, doit prendre fin dimanche sur la colline parlementaire, à Ottawa.

Au Québec, la marche de 700 km avait débuté à Cacouna, dans le Bas-Saint-Laurent, pour se terminer à Kanesatake, dans les Laurentides, le week-end dernier. Les participants à cette marche doivent assister au rassemblement dimanche dans la capitale nationale.

Pendant plus d'un mois, ils ont suivi les tracés qu'emprunteraient les oléoducs Énergie Est de TransCanada et la ligne 9b d'Enbridge dans le but de sensibiliser les communautés concernées aux enjeux de ces projets qui achemineraient du pétrole extrait des sables bitumineux de l'Alberta vers le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Ils étaient partis de Cacouna où TransCanada projette de construire un terminal pétrolier.

Les marcheurs estiment que leur initiative a porté ses fruits, puisque plusieurs municipalités ont adopté des résolutions contre l'arrivée d'oléoducs sur leur territoire.

PLUS:pc