POLITIQUE

Selon Léo Bureau-Blouin, les jeunes doivent devenir la locomotive du PQ

21/06/2014 06:16 EDT | Actualisé 21/08/2014 05:12 EDT
PC

QUÉBEC - Léo Bureau-Blouin, qui deviendra dimanche le nouveau président du Comité national des jeunes du Parti québécois, estime que les jeunes doivent s’approprier le projet souverainiste et en devenir la «locomotive».

L’ex-député de Laval-des-Rapides entend livrer ce message ce week-end au conseil national des jeunes péquistes, à Québec.

L’ancien leader étudiant affirme que la nouvelle génération, qui semble avoir déserté le PQ aux dernières élections, n’a pas dit «son dernier mot».

Léo Bureau-Blouin veut que le Parti québécois redevienne une «force d’attraction» pour les jeunes, et c’est en plaçant la souveraineté au coeur du discours qu’il entend les ramener au sein de la formation politique.

M. Bureau-Blouin clame que le PQ doit pleinement assumer son projet souverainiste, sa «raison d’être». Il ajoute qu’il ne faut pas avoir peur «d’en parler», sans toutefois «foncer la tête baissée».

Selon lui, la priorité est de bâtir un nouveau PQ qui «connecte» avec la population. Il soutient que les Québécois cherchent des partis politiques qui ont un «plan de match et une destination claire».

Léo Bureau-Blouin admet qu’il y a beaucoup de travail à faire, mais selon, la situation peut être renversée d’ici les prochaines élections générales, en 2018. Il assure que les «choses» peuvent changer rapidement, avec l’élection d’un nouveau chef et une restructuration du parti.

Si M. Bureau-Blouin sera élu sans opposition comme président du Comité national des jeunes du PQ, cinq des neuf postes de l’exécutif sont en jeu.

Les délégués seront par ailleurs appelés à se prononcer sur une foule de propositions, notamment concernant le mode de scrutin, la francisation des immigrants, et la légalisation de la marijuana.

INOLTRE SU HUFFPOST

Qui pourrait prétendre à la chefferie du PQ?