NOUVELLES

Mondial-2014: les stades "trop bons pour les Anglais", chambre Lula

21/06/2014 05:21 EDT | Actualisé 21/08/2014 05:12 EDT

L'Angleterre a été éliminée du Mondial au Brésil parce qu'elle n'était pas habituée à jouer dans d'aussi bons stades, a plaisanté samedi l'ancien président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva.

"C'est la première fois qu'une équipe perd par excès de qualité de nos stades. L'Angleterre n'était pas habituée à jouer sur un terrain d'aussi bonne qualité", a dit Lula en riant, alors qu'à une semaine du tournoi, certains stades n'étaient même pas tout à fait prêts.

"Le pays a déjà montré ce qu'il devait montrer. Les stades sont tous inaugurés, de la meilleure qualité, de quoi faire mourir d'envie les étrangers", a ajouté Lula (président de 2003 à 2010) qui avait décroché en 2007 l'organisation de la Coupe du monde, un événement décrié depuis par une bonne partie de la population.

Le Brésil a été secoué l'an dernier par une fronde sociale historique contre la facture du Mondial (11 milliards d'euros) et les déficiences criantes des transports publics, de l'éducation et de la santé.

Lula a fait ses déclarations pendant la Convention nationale du Parti des Travailleurs (PT-gauche) à Brasilia qui a lancé la candidature de la présidente Dilma Rousseff à la présidentielle du 5 octobre où elle briguera un second mandat et où le PT a fait la défense de son gouvernement.

Lula s'est également moqué gentiment de la star de l'équipe du Portugal, Cristiano Ronaldo.

"Présidente, faites attention parce que quand vous allez parler ici, internet va retransmettre en direct ce que vous dites, et il faut qu'on fasse tous comme Cristiano Ronaldo, qu'on regarde bien la caméra, pour qu'on soit beau au moment de marquer notre but", a-t-il dit.

ym-lbc/cdo/pal/sk

PLUS:hp