NOUVELLES

Mondial-2014: Corée du Sud-Algérie, la prime à l'audace?

21/06/2014 07:08 EDT | Actualisé 21/08/2014 05:12 EDT

L'Algérie et la Corée du Sud, qui ont chacune livré un premier match défensif au Mondial, vont devoir oser davantage dimanche lors de leur confrontation à Porto Alegre (19h00 GMT) pour espérer s'imposer et se rapprocher d'une qualification dans le groupe H.

Cette prudence initiale a offert le point du match nul aux Coréens face à la Russie (1-1) mais elle n'a pas souri aux Algériens, passés à côté d'un "exploit" après avoir longtemps mené contre la Belgique (2-1).

Actuels derniers de la poule avec zéro point, les Fennecs sont désormais dos au mur: s'ils veulent connaître la première qualification de leur histoire pour le deuxième tour d'une Coupe du monde, ils doivent éviter à tout prix une nouvelle défaite, qui sera synonyme d'élimination quel que soit le résultat du match Belgique-Russie un peu plus tôt (16h00 GMT).

Pour cela, il leur faudra montrer plus d'audace que celle affichée mardi à Belo Horizonte, où leur occasion la plus franche a été le penalty obtenu et transformé par Sofiane Feghouli.

"Il ne faut pas se contenter de défendre", a résumé Vahid Halilhodzic, le sélectionneur bosnien de l'Algérie.

"Il y avait peut-être la peur d'aller jusqu'au bout, j'ai vu des joueurs qui récupéraient le ballon et arrêtaient de jouer, a-t-il analysé. Quand on récupère le ballon, il faut continuer à jouer, à attaquer, tenter de marquer le deuxième but. Il y a eu de la peur, de la fatigue, c'était psychologique".

- Halilhodzic: "Un match déterminant" -

Cette timidité n'a pas mis en valeur les atouts offensifs de l'Algérie, pourtant considérés comme le point fort de l'équipe.

Avec des joueurs vifs et percutants comme Feghouli (Valence), Yacine Brahimi (Grenade) ou Saphir Taïder (Inter Milan), l'Algérie a en effet suffisamment de talents pour marquer des buts et redresser la tête.

"Il faut essayer de trouver des ressources mentales, morales et physiques pour chercher peut-être une victoire contre la Corée du Sud", a prévenu Halilhodzic, qui a parlé de "match déterminant".

Mais le déclin physique des "Verts" en fin de match contre la Belgique inquiète. Cela ne doit pas se reproduire, a prévenu le sélectionneur: "pour oser, il faut courir un petit peu plus", a-t-il expliqué.

Car au stade Beira-Rio, les Algériens vont se heurter à des Coréens techniques et disciplinés, qui ont réussi à faire déjouer les Russes en les attendant patiemment pour pouvoir jaillir en contre-attaque.

"Mes joueurs ont montré combien ils sont bons au niveau tactique et physique", s'est réjoui mardi le sélectionneur Hong Myung-bo.

Lee Keun-ho, qui a ouvert le score face à la Russie, a d'ailleurs prévenu que les Coréens comptaient monter en puissance: "Avec un peu de chance, nous hausserons notre niveau face à l'Algérie et nous pourrons obtenir un meilleur résultat grâce à cela."

Depuis le début du Mondial, les équipes les plus offensives ont été récompensées. Entre Corée du Sud et Algérie, la chance sourira-t-elle à nouveau aux audacieux?

jed/heg/jde

PLUS:hp