NOUVELLES

Messi fait la différence à la toute fin et l'Argentine bat l'Iran 1-0

21/06/2014 02:29 EDT | Actualisé 21/08/2014 05:12 EDT

BELO HORIZONTE, Brésil - Lionel Messi a marqué dans la première minute des derniers arrêts de jeu et l'Argentine s'est imposée 1-0 face à l'Iran au Mondial, samedi, obtenant ainsi sa place en phase éliminatoire.

À partir d'un peu plus loin que la zone de réparation, Messi y est allé d'une frappe implacable qui a battu le gardien Alireza Haghighi à sa droite. À la 86e minute, ce dernier avait fait un très bel arrêt sur le tir rapproché d'Angel di Maria.

Messi a été nommé quatre fois le footballeur de l'année, et son but a été du genre à rappeler pourquoi.

Déjà solide en défense en première demie, l'Iran a élevé son jeu à l'attaque en deuxième demie, rehaussant la qualité de ce match du groupe F.

«Bien honnêtement, ç'a été difficile, a reconnu Messi. Leur défense a été très rigoureuse et peu évidente à percer. Ils ont livré un match très serré.»

L'Iran avait obtenu trois belles chances en deuxième moitié de rencontre.

À la 53e minute, Reza Ghoochannejad a envoyé une tête directement sur le gardien Sergio Romero. Une quinzaine de minutes plus tard, ce dernier a brillé sur une autre tête, celle d'Ashkan Dejagah, étirant le bras pour faire dévier le ballon tout juste hors de danger.

«Nous savions que ce serait tendu, a dit Romero. Dieu merci que j'ai pu mettre la main sur ce ballon (68e). Messi a exercé sa magie et nous avons pu l'emporter.»

À la 86e, Ghoochannejad a rappliqué presque seul, mais son tir a été stoppé une fois de plus. Javier Mascherano l'a rattrapé de justesse pour nuire à ses efforts, sur la séquence.

«Nous avons eu quatre ou cinq occasions en première demie et ensuite, ils nous ont compliqué les choses aves des contre-attaques, a dit le sélectionneur des Argentins, Alejandro Sabella. Mais de pouvoir compter sur Messi a tout résolu.»

Mercredi, l'Argentine va conclure sa phase de groupe contre le Nigeria, tandis que les Iraniens, qui peuvent encore progresser, seront pour leur part confrontés à la Bosnie-Herzégovine.

PLUS:pc