NOUVELLES

La Turquie va fournir de l'essence au Kurdistan irakien (ministre turc)

21/06/2014 12:07 EDT | Actualisé 21/08/2014 05:12 EDT

La Turquie va fournir de l'essence au Kurdistan irakien pour pallier la pénurie provoquée par la fermeture de la plus grande raffinerie du pays à cause de l'offensive jihadiste sunnite, a déclaré samedi le ministre turc de l'Energie.

Selon les estimations du ministre, Taner Yildiz, il faut 4.000 tonnes d'essence par jour au Kurdistan irakien. "On nous a demandé que la Turquie remplisse ce besoin", a-t-il indiqué.

Selon lui, la raffinerie de la compagnie publique Tupras pourra répondre à cette demande supplémentaire, mais il a souligné que les longues files de camions-citernes allaient provoquer d'importants embouteillages aux passages frontaliers.

L'avancée fulgurante des combattants de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) leur a permis d'occuper de vastes portions de territoire dans le nord de l'Irak, depuis qu'ils ont pris le contrôle de la ville de Mossoul le 10 juin.

Ils ont pris d'assaut la raffinerie de Baiji, qui se trouve à 200 kilomètres au nord de Bagdad et alimente tout le pays en produits pétroliers. Jeudi, l'armée irakienne a affirmé qu'elle avait repris le contrôle total de ce site crucial pour le pays, mais les combats ont fait des dégâts.

La pénurie de carburant force les Kurdes a faire la queue dans les stations d'essence de la région.

Le gouvernement irakien a critiqué la Turquie après sa décision de permettre le transit par son territoire de pétrole produit dans la région autonome du Kurdistan irakien. Bagdad estime que ce transit est illégal.

fo/rh/vog/plh

PLUS:hp