NOUVELLES

France : 40 000 lycéens signent une pétition jugeant un examen de maths «trop dur»

21/06/2014 11:46 EDT | Actualisé 21/08/2014 05:12 EDT
Sunrise At dawn Photography via Getty Images

Plus de 40 000 lycéens ont décidé de s'adresser directement au ministère français de l'Education nationale en signant une pétition demandant l'arrêt du "carnage" après un examen de maths jugé "trop dur".

"Après la physique et l'anglais c'est à présent au tour des maths d'être ultra-dure, si ça continue les résultats vont être inférieurs a 50% de réussite", soulignent dans leur texte truffé de fautes d'orthographe ces élèves, soumis cette semaine à des épreuves du baccalauréat scientifique (bac S).

En France, le baccalauréat, qui concerne des adolescents généralement âgés entre 16 et 18 ans, est un examen qui ponctue les études de l'enseignement secondaire avant une entrée éventuelle dans les universités ou les grandes écoles. Ils étaient cette année 176.730 à passer les épreuves de la filière scientifique.

"Il faut arrêter le carnage des sujets du bac S", demandent aussi ces jeunes dans leur pétition.

Une page Facebook, intitulée "Bac S 2014 : sujet de maths trop dur", a également été ouverte quelques heures après la fin de l'examen. "Je me sentais prête pour cette épreuve et au final je me suis ramassée", a écrit Katy Delahaut sur cette page qui comptait 10.000 likes (j'aime) samedi.

Sur Twitter, les élèves ont aussi massivement exprimé leur colère, une question de l'épreuve portant sur un tétraèdre semblant les avoir particulièrement décontenancés.

"Toute l'année t'as des cubes et la au bac ils te mettent un tétraèdre régulier isocèle rectangle en A coupé par un plan!", s'est indigné @Niglo. "RT (retweete) si toi aussi tu as mis 30 minutes à essayer de dessiner un tétraèdre sur ta copie", a lancé @AeRoLiNeR95.

En 2013, le taux de réussite des bacheliers dans la filière scientifique caracolait à 92,5%, le plus élevé des séries générales.

Les sujets des épreuves du baccalauréat sont préparés un an avant la date de l'examen par des commissions d'enseignants.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 villes où il fait bon étudier