NOUVELLES

Zimbabwe: ses chiens balladeurs mènent le voisin de Mugabe au tribunal

20/06/2014 07:58 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

Un voisin du président du Zimbabwe Robert Mugabe a comparu en justice jeudi pour avoir laissé ses chiens se promener dans la résidence privée du chef d'Etat, a annoncé vendredi un média public.

"Le voisin de 55 ans du président Mugabe a comparu hier (jeudi), sous l'accusation d'avoir laisser ses chiens chasser l'antilope sur la résidence privée du président à Borrowdale", écrit le journal The Herald, qui appartient à l'Etat.

Selon l'article, Michael Pazarangu est poursuivi pour "avoir laissé ses chiens féroces vagabonder librement sans muselière", jusqu'à pénétrer dans la propriété de M. Mugabe où ils ont tué un cervidé, dont le journal ne précise pas l'espèce.

M. Pazarangu a plaidé non coupable et a été relâché. Son procès doit se tenir le 24 juin.

Le président détient une maison dans la luxueuse banlieue de Borrowdale, dans les faubourgs de la capitale Harare. Plus tôt cette année, sa fille y avait célébré son mariage lors d'une somptueuse réception qui comptait quelque 4.000 invités.

rm/arb/ric/mba/hba

PLUS:hp