NOUVELLES

Venezuela: une ex-parlementaire est frappée d'une interdiction de voyager

20/06/2014 03:19 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - Un tribunal vénézuélien a interdit à une leader de l'opposition de quitter le pays.

Le gouvernement a accusé Maria Corina Machado d'avoir comploté avec les États-Unis pour renverser le président du Venezuela, Nicolas Maduro. Mme Machado nie ces allégations.

Plus tôt cette année, l'Assemblée nationale du pays avait expulsé la députée après que celle-ci s'est prononcée contre l'État et a participé à des manifestations antigouvernementales.

À l'aise financièrement et capable de s'exprimer en anglais, Mme Machado s'est fréquemment rendue dans d'autres pays, où elle a critiqué le gouvernement socialiste du Venezuela.

Le président de l'Assemblée nationale, Diosdado Cabello, a annoncé la décision de la cour sur les ondes de la télévision d'État, jeudi. Selon l'avocat de Mme Machado, il s'agit d'une annonce irrégulière, et il a confié à l'Associated Press que sa cliente n'avait pas été officiellement avisée de cette interdiction de voyager.

PLUS:pc