NOUVELLES

Une juge attribue des gestes violents au médicament contre le tabac Champix

20/06/2014 02:13 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

WINNIPEG - Une juge du Manitoba croit que l'usage du médicament de désaccoutumance au tabac Champix a pu jouer un rôle dans une agression commise par un soldat canadien contre sa compagne.

Le soldat Malcolm Gallant, âgé de 30 ans, avait plaidé coupable plus tôt cette année à des accusations de voies de fait et d'usage négligent d'une arme à feu.

Les faits remontent à 2011, alors que Gallant avait pris à la gorge sa copine et avait emmené des armes à feu en se rendant chez des voisins.

Durant les observations sur la peine, cette semaine, la juge Shawn Greenberg a fait valoir que le comportement violent de Gallant avait été extrêmement inhabituel chez-lui.

La magistrate a également cité des études montrant que le Champix est lié à l'agression et à la violence contre autrui, et a évoqué des lettres de soutien de la copine et de collègues de l'accusé.

La juge a accordé à Gallant une absolution conditionnelle, ce qui fait qu'il n'aura plus de dossier criminel s'il respecte ses conditions de libération durant la prochaine année.

PLUS:pc