NOUVELLES

Samoa: l'ex-capitaine Brian Lima échappe à la prison

20/06/2014 04:09 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

L'ancien capitaine du XV des Samoa Brian Lima, reconnu coupable d'agression envers son ex-épouse, a finalement échappé à la prison vendredi, selon la chaîne de télévision néo-zélandaise TVNZ, alors qu'il risquait jusqu'à 7 années de réclusion.

La juge de la Cour suprême samoane Ida Malosi, qui avait déclaré Lima coupabe à l'issue du procès début juin, a prononcé une sentence de deux ans de contrôle judiciaire.

Lima, 42 ans et surnommé "le chiropracteur" sur les terrains de rugby pour ses plaquages dévastateurs, a été jugé pour avoir causé de graves blessures, avoir menacé d'une arme dangereuse et avoir utilisé des mots menaçants à l'encontre de son ex-épouse Sina Retzlaff lors d'une altercation à l'extérieur d'une boîte de nuit en décembre, selon la presse samoane.

Lima, qui a nié les faits, et Retzlaff ont eu trois enfants avant de divorcer en 2011.

Lors de l'arrestation de Lima, son ex-épouse avait accepté la publication dans la presse de photos la montrant avec les yeux tuméfiés et une coupure recousue sur le nez. Elle s'était lancée dans un campagne contre la violence domestique.

Selon une étude des Nations unies en 2010, 46% des femmes samoanes ont dit souffrir de violences physiques ou sexuelles en couple.

Lima, qui a joué 61 tests avec les Samoa est le seul joueur à avoir participé à 5 Coupes du monde et il avait intégré en 2011 le panthéon (Hall of fame) de l'organe suprême du rugby (IRB).

ns/mp/mtp/ig/cda

PLUS:hp