NOUVELLES

Privé de ses joueurs de l'armée, le XV d'Inde réduit à 14 pour un match au Pakistan

20/06/2014 02:24 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

L'équipe d'Inde de rugby a dû disputer jeudi un match international au Pakistan avec 14 joueurs seulement, dont deux de l'encadrement, faute d'avoir pu emmener ses internationaux militaires, a indiqué vendredi un responsable de la fédération indienne.

Quatorze militaires indiens avaient été sélectionnés pour disputer ce tournoi international à Lahore mais ils n'ont pas reçu l'autorisation de s'y rendre, a expliqué à l'AFP le vice-président de la fédération, Aga Hussain.

"L'autorisation des services indiens de renseignement militaire est obligatoire pour tout joueur militaire lors d'un déplacement à l'étranger. Nous l'avions demandée pour nos 14 joueurs mais ne l'avons pas reçue", a-t-il dit.

Le responsable a précisé ne pas savoir pourquoi l'autorisation avait été refusée, en particulier si cela s'expliquait par les relations difficiles entre l'Inde et le Pakistan.

"Il était trop tard pour obtenir un visa pour de nouveaux joueurs, donc l'équipe a dû jouer avec les douze joueurs restants et deux membres de l'encadrement", d'anciens joueurs récemment retraités du rugby, a ajouté M. Hussain.

L'équipe d'Inde s'est inclinée face à l'Ouzbékistan 23-17, encaissant deux pénalités fatales dans les sept dernières minutes.

Elle entretient cependant l'espoir de disputer au complet son deuxième match prévu samedi face au Pakistan.

"L'un de nos joueurs était resté à Delhi pour des examens et dispose d'un visa. Il va essayer de rejoindre l'équipe dans la journée", a indiqué M. Hussain.

L'Inde a exclu de déclarer forfait pour ce tournoi car elle aurait été sanctionnée par la fédération internationale, l'International rugby board (IRB), a-t-il ajouté.

Quelque 22.000 joueurs de rugby sont enregistrés en Inde et les douze meilleurs clubs disputent chaque année un tournoi en août ou septembre, avec éventuellement deux clubs étrangers invités, selon M. Hussain.

ef/ig

PLUS:hp