NOUVELLES

Nigeria: 10 morts dans des attaques attribuées à Boko Haram

20/06/2014 03:41 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

Dix personnes ont été tuées lors de raids lancés par des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram contre cinq villages du nord-est du Nigeria, provoquant la fuite de milliers d'habitants, a déclaré vendredi un responsable local.

"Dix personnes ont été tuées lors d'attaques hier (jeudi) contre cinq villages de la part des rebelles de Boko Haram. Et de nombreuses personnes ont été blessées en tentant de fuir", a affirmé Maina Ularamu, à la tête du Conseil de gouvernement de la localité de Madagali, dans l'Etat d'Adamawa.

Des groupes de miliciens déguisés en militaires ont attaqué les villages de Imirsa, Shuwari, Yaza, Humabza et Anguwar Shuwa, incendiant les habitations et pillant les stocks de nourriture, a-t-il indiqué à l'AFP.

Les cinq villages dépendent de la municipalité de Madagali.

"Les assaillants ont envahi les villages et détruit tout ce qu'ils y ont trouvé, emportant avec eux les denrées alimentaires appartenant aux villageois", a précisé le responsable.

Quelque 15.000 personnes ont fui leur maison et se sont réfugiées à Gulak, où siègent les autorités locales, a-t-il encore dit.

"Nous sommes confrontés à une situation humanitaire qui dépasse nos moyens en raison de cet afflux massif de déplacés", a-t-il ajouté.

Boko Haram, qui a revendiqué l'enlèvement de plus de 200 lycéennes mi-avril dans le nord-est du Nigeria, son fief historique, y a multiplié les tueries ces derniers mois, détruisant des villages entiers.

abu-ade/hm/jlb

PLUS:hp