NOUVELLES

Mondial-2014 - La France presque en huitièmes en battant la Suisse 5 à 2

20/06/2014 04:55 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

La France a fait un pas probablement décisif vers les huitièmes de finale du Mondial en surclassant la Suisse 5 à 2, vendredi à Salvador, dans son deuxième match du groupe E.

Giroud, Matuidi et Valbuena ont marqué en première période, puis Benzema et Sissoko ont creusé l'écart après la pause. Dzemaili et Xakha ont réduit le score en fin de rencontre alors que tout était joué.

Déjà vainqueurs du Honduras 3 à 0, les Français seront qualifiés dès vendredi soir si l'Equateur ne bat pas les Centraméricains. Dans le cas contraire, ils seront en position extrêmement favorables, avec six points et une différence de buts de +6, avant leur dernière rencontre face à l'Equateur mercredi.

Les Bleus ont fait la différence en une minute grâce à des buts de Giroud (17) et de Matuidi (18).

L'attaquant d'Arsenal a ouvert le score de la tête sur un corner parfaitement tiré par Valbuena. Sur l'action suivante, le milieu de terrain du PSG, servi par Benzema, a de nouveau trompé Benaglio d'un plat du pied dans un angle fermé.

Peu après la demi-heure de jeu, Benzema a manqué un penalty, repoussé par le gardien suisse sur Cabaye, dont la reprise a échoué sur la transversale (33).

Mais les Français n'ont pas eu à attendre beaucoup pour faire définitivement le trou. Au bout d'une rapide contre-attaque, Valbuena a marqué le troisième but de près sur un centre de Giroud (40).

En seconde période, Benzema a marqué son troisième but du Mondial sur un service en profondeur de Pogba, entré peu de temps avant (67). Puis Sissoko a donné encore plus d'ampleur au score d'un plat du pied (73).

Par rapport au premier match contre les Honduriens, Didier Deschamps avait titularisé Moussa Sissoko et Olivier Giroud à la place de Paul Pogba et d'Antoine Griezmann. Les deux entrants ont été convaincants, à l'image de toute l'équipe de France, très appliquée et bien en jambe.

Les Suisses, pourtant sixièmes mondiaux au classement Fifa, à comparer à la 17e place des Bleus, ont été presque constamment dominés.

L'équipe helvétique, victorieuse de l'Equateur dans son premier match (2-1), reste en course pour la qualification.

fbx/dhe

PLUS:hp