NOUVELLES

Les Rangers utilisent leur dernier droit de rachat pour Brad Richards

20/06/2014 01:16 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Les Rangers de New York ont décidé de racheter le contrat de l'attaquant Brad Richards, a fait savoir son agent à La Presse Canadienne.

Les Rangers et l'agent de Richards, Pat Morris, ont confirmé l'information vendredi.

«Les derniers jours ont été difficiles, a admis Richards dans un communiqué émis par l'équipe. J'ai adoré mon expérience avec les Rangers, vivre à New York et jouer au MSG devant d'aussi bons partisans. J'ai rencontré de nouveaux amis, d'excellents coéquipiers et membres du personnel, et j'ai des souvenir que je conserverai pour le reste de ma vie.

«(Le directeur général) Glen Sather, l'équipe de gestion et le propriétaire, M. Dolan, ont agi avec beaucoup de classe. Je tiens à les remercier de m'avoir permis de faire partie de la vie new-yorkaise et de la famille des Rangers. La décision étant maintenant prise, je peux maintenant tourner la page et entamer un nouveau chapitre de ma carrière.»

Il restait six années au contrat de Richards avec les Rangers, au montant global de 25 millions $ US. La formation new-yorkaise épargnera 6,67 millions $ annuellement au sein de sa masse salariale en rachetant l'entente.

Le joueur de centre de 34 ans a récolté 51 points en 82 matchs du calendrier régulier en 2013-14. Il a ajouté 12 points en 25 rencontres éliminatoires.

Richards avait initialement signé un contrat de neuf ans d'une valeur de 60 millions $ avec les Rangers à l'été 2011, après avoir amassé un point par match en moyenne avec les Stars de Dallas.

C'était le deuxième et dernier droit de rachat que les Rangers avaient le droit d'utiliser. Le premier a mené au départ de Wade Redden, peu après la fin du dernier lock-out.

«Nous souhaiterions remercier Brad pour tout ce qu'il a fait pour notre équipe, autant sur la patinoire qu'à l'extérieur, pendant son séjour ici, a dit Sather par voie de communiqué. Ce fut une décision très difficile à prendre à cause de tout le respect que nous avons pour lui. (...) Nous lui souhaitons la meilleure des chances pour tous ses projets d'avenir.»

Richards, dont le nom n'a pas été soumis au ballottage parce que son contrat comportait une clause de non-échange, deviendra un joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

Celui qui a représenté le Canada aux Jeux olympiques de 2006 recevra des paiements des Rangers au cours des 12 prochaines années.

PLUS:pc