NOUVELLES

Les Américains seront prêts face au Portugal, que Ronaldo y soit ou pas

20/06/2014 12:27 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

MANAUS, Brésil - Avec Cristiano Ronaldo, le Portugal a encore des chances d'atteindre le deuxième tour de la Coupe du monde. S'il n'est pas là, l'avantage ira peut-être aux États-Unis.

Ronaldo doit composer avec un mal de genou et le joueur de l'année dans le monde a été vu avec un sac de glace durant l'entraînement de mercredi. On s'attend quand même à ce qu'il joue contre les Américains, dimanche, à l'aréna d'Amazonie à l'occasion d'un duel que les Portugais ne peuvent se permettre de perdre.

«Cristiano est tout à fait en mesure de jouer, a déclaré le gardien réserviste de la sélection portugaise Beto, cette semaine. Chaque match qu'il commence, c'est parce qu'il est en mesure de jouer.»

Les Portugais ont perdu 4-0 contre l'Allemagne à leur match d'ouverture dans le groupe G. Ronaldo a joué en dépit de sa blessure, mais il n'a pas bien paru.

L'avenir semble plus prometteur du côté des Américains. Après avoir été éliminés par le Ghana à l'occasion des deux dernières présentations de la Coupe du monde, les États-Unis ont vaincu cette équipe africaine 2-1 à leur première rencontre et pourraient assurer leur place au deuxième tour ce week-end.

Si l'Allemagne bat le Ghana, samedi, et que les Américains trouvent le moyen de l'emporter dimanche, alors les Portugais et les Ghanéens seraient éliminés.

Ronaldo pourrait évidemment avoir son mot à dire.

«Il faudra toujours être conscient de l'endroit où il est, a noté le milieu de terrain américain Kyle Beckerman. Tout le monde devra être alerte, autant en phase défensive qu'offensive.»

Bien que les Américains aient remporté leur premier match, leur défense a semblé chancelante alors que le Ghana a souvent été incisif à l'attaque. On risque de voir la même chose de la part du Portugal.

Cela signifie qu'il faudra probablement apporter des améliorations si les États-Unis veulent aller chercher les trois points.

«Je crois que notre meilleure défense, c'est l'attaque, a affirmé Beckerman. Il faut faire circuler le ballon sans bavure.»

Le Portugal compte d'autres joueurs de premier plan, mais pas tous ne seront disponibles en vue de l'affrontement contre les États-Unis.

Le défenseur Fabio Coentrao, le coéquipier de Ronaldo au Real Madrid, ne pourra jouer d'ici la fin du tournoi en raison d'une élongation musculaire. Et l'attaquant Hugo Almeida a quitté le terrain en boitant en première demie du match contre l'Allemagne, souffrant d'une blessure musculaire.

Pepe, un autre milieu du club madrilène, purgera une suspension.

La composition du onze partant n'affectera pas le plan de match des Américains, toutefois.

«Nous verrons ce qui arrivera, si leur approche sera différente parce qu'ils doivent gagner, a déclaré Beckerman. Nous serons prêts à affronter une équipe combative, et nous serons prêts s'ils préfèrent miser sur la contre-attaque.»

PLUS:pc