NOUVELLES

La poursuite contre le gouvernement est retirée, dit la clinique Morgentaler

20/06/2014 05:19 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

FREDERICTON - La clinique Morgentaler à Fredericton abandonne sa poursuite intentée il y a 12 ans contre le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

C'est le docteur Henry Morgentaler qui avait intenté la poursuite en 2002 à la suite du refus par la province de payer pour les avortements à sa clinique.

M. Morgentaler est mort en mai 2013, et la clinique à Fredericton a depuis annoncé qu'elle fermerait ses portes à la fin juillet, se disant dans l'incapacité de poursuivre ses activités sans financement public.

La directrice de la clinique, Simone Leibovitch, a indiqué que la poursuite avait été abandonnée jeudi.

Mme Leibovitch disait plus tôt cette année que l'avocat de la clinique avait reçu la directive d'abandonner la poursuite, à la suite du décès du célèbre médecin qui a donné son nom à l'établissement, et à cause du manque d'argent pour poursuivre la bataille devant les tribunaux.

Sarah Bustard, porte-parole au ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick, a affirmé que la province continuerait de couvrir les frais d'un avortement si deux médecins certifient qu'il est médicalement requis.

PLUS:pc