NOUVELLES

Chine: une ville critiquée pour son festival culinaire à base de chien

20/06/2014 07:11 EDT | Actualisé 20/08/2014 05:12 EDT

Des défenseurs de la cause animale ont dénoncé vendredi la tenue ce week-end dans le sud de la Chine d'un festival de dégustation de viande de chien, une tradition locale toutefois en perte de vitesse.

Cet événement organisé chaque année à Yulin, dans la région méridionale du Guangxi, se heurte à une opposition croissante de militants et amis des bêtes, qui exigent en vain son interdiction.

Pas moins de 12 associations de protection des animaux seront présentes samedi à Yulin pour tenter de dissuader les visiteurs de consommer du chien, a déclaré à l'AFP l'un de ces militants, qui a demandé à conserver l'anonymat.

"Je suis conscient que le gouvernement n'a pas la capacité d'interdire de manger du chien", a-t-il souligné, en se félicitant toutefois que les autorités locales aient donné pour instruction aux officiels de ne pas en consommer.

Cette mobilisation a eu pour effet de faire chuter les ventes de chiens promis à la marmite, a rapporté le journal China Daily, qui a cité un marchand dépité.

Le festival gastronomique de Yulin, au cours duquel des centaines de chiens entassés dans des cages sont tués puis cuisinés, suscite de nombreuses condamnations en Chine voire à l'étranger.

Ses promoteurs mettent en avant la tradition culturelle ancestrale qui pousse de nombreux Chinois, notamment dans le Sud et le Nord-Est, à consommer du chien.

Ceux qui demandent son abolition s'appuient au contraire sur l'attachement croissant de la population chinoise aux animaux de compagnie.

tjh-seb/pt

PLUS:hp