NOUVELLES

Ukraine: le négociateur avec la Russie devient chef de la diplomatie

19/06/2014 05:42 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

Le responsable ukrainien des négociations avec la Russie pour faire cesser l'insurrection séparatiste prorusse dans l'Est de l'Ukraine, Pavlo Klimkline, a été officiellement nommé jeudi chef de la diplomatie, après un vote du parlement.

Les nominations d'une nouvelle directrice de la banque centrale et d'un nouveau procureur général, deux figures clés de l'administration du président pro-occidental ukrainien Petro Porochenko, ont aussi été entérinées.

Petro Porochenko avait annoncé ces nominations mercredi, dans la foulée de l'annonce de l'instauration imminente d'un cessez-le-feu unilatéral dans l'Est, où les violences ont fait au moins 356 morts depuis avril.

M. Klimkine, 46 ans, était jusqu'à présent le représentant ukrainien dans les négociations en cours avec la Russie avec la médiation de l'OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) visant à une désescalade.

Pavlo Klimkine, diplomate chevronné, aura la lourde tâche de mettre en oeuvre les ambitions d'intégration européenne de Kiev, tout en pacifiant les relations avec Moscou.

Il remplace Andriï Dechtchitsa, qui fut à l'origine le week-end dernier d'un tollé diplomatique entre Kiev et Moscou après avoir lancé "Poutine connard" pour calmer des manifestants à Kiev.

A la tête de la banque centrale d'Ukraine, Valeria Gontareva, devra, elle, "garantir la stabilité monétaire du pays et protéger l'épargne de la population ainsi que garantir la bonne conduite du système bancaire ukrainien", a commenté un analyste du groupe de réflexion Razoumkov, Vassil Iourtchichine.

Agée de 49 ans, elle a travaillé au sein d'institutions financières internationales en Ukraine pendant près de vingt ans et a occupé de hautes fonctions dans des branches locales de banques étrangères, dont la Société Générale.

Elle remplace Stepan Koubiv, nommé à la chute du président Viktor Ianoukovitch, qui a à ce titre participé aux négociations débouchant au déblocage de l'aide financière d'urgence du Fonds monétaire international.

Quant au nouveau procureur général, Vitali Iarema, Petro Porochenko a lancé aux députés avant leur vote: "Si vous soutenez cette idée (pour le nommer), aujourd'hui deviendra un jour noir pour le crime en Ukraine". Agé de 50 ans, il était Premier ministre adjoint et était responsable de la coordination des forces de défense ukrainiennes.

M. Porochenko, investi début juin, a la lourde tâche de concrétiser les aspirations européennes, de sortir le pays d'une profonde récession aggravée par la crise actuelle. Mais son défi le plus urgent vise à rassembler un pays quasiment en état de guerre civile.

blb/gmo/fw

PLUS:hp