NOUVELLES

Mondial-2014 : les habitants de Bogota privés d'alcool

19/06/2014 11:22 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

La municipalité de Bogota a décrété jeudi la "loi sèche", c'est-à-dire l'interdiction de consommer de l'alcool, à l'occasion du match de la Colombie contre la Côte d'Ivoire, afin d'éviter de nouveaux débordements de supporters.

"La loi sèche a été instaurée dans tout Bogota jusqu'à vendredi 18h00 (23h00 GMT). Nous espérons des festivités en paix. Il faut rejeter la violence", a indiqué le maire de la capitale colombienne Gustavo Petro, dans un message sur Twitter.

A l'origine, il n'était pas prévu d'interdire les boissons alcoolisées dans cette ville de près de huit millions d'habitants.

Le maire s'est finalement résolu à prendre cette décision après des affrontements survenus mercredi soir entre supporters du club de Millonarios et la police à l'occasion du 68e anniversaire de l'équipe.

Les autorités ont en outre prévu de mettre en place un plan spécial de sécurité à la suite des incidents pendant les festivités qui avaient suivi le net succès de la Colombie contre la Grèce (3-0) samedi dernier, un début victorieux pour sa première participation au Mondial depuis 1998.

Quelque 3.000 bagarres et 150 accidents routiers, avec un bilan de neuf morts, avaient été enregistrés à Bogota.

Outre la limitation de la circulation de véhicules particuliers, un dispositif a été mis en place jeudi avec un survol de la ville par des hélicoptères et surtout la présence de 10.000 policiers et militaires.

an/pz/bds

PLUS:hp