NOUVELLES

Mondial-2014 - L'Italie sur la voie royale

19/06/2014 09:12 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

L'Italie, vice-championne d'Europe 2012, s'avance sur une voie royale vers les 8e de finale du Mondial-2014, avec son deuxième match du groupe D contre le Costa Rica, vendredi à Recife.

. Italie-Costa Rica: L'Italie confortable

L'Italie, qui a démarré idéalement son Mondial en battant l'Angleterre 2 à 1 à Manaus, est dans une position très confortable avant son match à Recife (13h00 locales, 16h00 GMT) contre le Costa Rica, vainqueur surprise de l'Uruguay (3-1). Par exemple, si la Nazionale l'emporte, et s'il y a un match nul dans l'autre match, Uruguay-Angleterre, les 8e de finale seront en poche pour les Italiens. Mais en cas de succès italien, combiné à une victoire de l'Angleterre dans l'autre match, les troupes de Cesare Prandelli seront aussi qualifiés.

Mais le même schéma peut aussi s'appliquer aux "Ticos" du Costa Rica, avec un succès et un nul dans l'autre match. De même si les centre-américains s'imposent et si l'Uruguay l'emporte, ils seront assurés d'aller en 8e de finale quels que soient les autres résultats.

. France-Suisse: déjà les 8e ?

Dès le tirage au sort, il était écrit que ce deuxième match du groupe E serait le sommet, entre la France et la Suisse (16h00 locales, 19h00 GMT) à Salvador. Les deux équipes ont tenu leur rang, les Bleus battant le Honduras 3 à 0, tandis que la Nati a dominé l'Equateur 2 à 1. Ce match est programmé le 20 juin, soit quatre ans jour pour jour après la grève de l'entraînement infamante des Bleus à Knysna pendant le Mondial-2010 en Afrique du Sud. Si les hommes de Didier Deschamps se qualifiaient pour les 8e de finale, ils tourneraient pour de bon cette page sombre de leur histoire. Si la France l'emporte et s'il y a un match nul dans l'autre match du groupe Honduras-Equateur, alors la qualification sera en poche. Un succès français, conjugué à une victoire hondurienne, et les 8e seraient garantis. Mais dans l'immédiat, attention à l'énergie des Suisses, qui ont arraché leur premier succès dans les arrêts de jeu face à l'Equateur (2-1), et arrivent décomplexés, laissant intelligemment dans leurs discours devant la presse l'encombrant statut de favori aux Bleus.

. Honduras-Equateur: la peur au ventre

Comme d'habitude dans ces cas-là, le match entre les deux perdants du groupe E, à Curitiba (19h00 locales, 22h00 GMT), se jouera la peur au ventre. Si, par exemple, il y a match nul entre Italie et Costa Rica, le perdant de Curitiba passera à la trappe.

Le Honduras a montré ses limites face aux Français, ne proposant qu'un jeu musclé. Wilson Palacios en a d'ailleurs fait les frais, exclu pour contacts répétés. Il est suspendu face à l'Equateur.

pgr/pga/heg/dhe

PLUS:hp