NOUVELLES

Mondial-2014 - Angleterre-Uruguay: déclarations

19/06/2014 05:58 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

Steven Gerrard (capitaine de l'Angleterre, battue 2-1):

"Nous devons assumer nos responsabilités collectivement. Sur le premier but, il (Suarez) a filé au 2e poteau, c'est un ballon fantastique donné par (Edinson) Cavani. Nous allons devoir regarder ça. Sur le 2e but, j'ai essayé de garder le contact avec le ballon et je n'ai pas pu. Je me suis dit que quand on a égalisé, on avait besoin d'être un petit plus intelligent, un peu plus fin et de fermer un peu le jeu. Peut-être qu'accepter de repartir avec un point aurait été la bonne option, mais ils avaient un moment de faiblesse en défense. On pensait pouvoir les battre et une fois que nous avons égalisé, nous avons essayé de prendre l'initiative. C'est vraiment un moment difficile pour tout le monde dans le vestiaire, mais on se doit d'être professionnel et de continuer à nous battre tant qu'il y aura encore le plus infime espoir. Nous analyserons le match après coup mais en fait c'est très simple. A ce niveau, on ne peut pas laisser des opportunités à des joueurs de classe mondiale. L'Italie est une équipe fantastique capable de remporter ses deux autres matches, mais nous savons que nous n'avons vraiment que très peu de chances, ce qui est une position dans laquelle nous ne voulions pas nous trouver en arrivant dans le tournoi. Suarez ? Nous savions, ce n'est pas une surprise. Tout le monde dans le vestiaire connaît Suarez par coeur. Nous savons ce qu'il peut faire. Il a eu deux occasions dans le match et il les a parfaitement exploitées. Il n'a pas joué pendant cinq semaines et il revient et il est toujours aussi terriblement efficace."

jw/ebe/sk

PLUS:hp