NOUVELLES

Les Américains sont moins nombreux à réclamer des indemnités de chômage

19/06/2014 03:55 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Les Américains ont été moins nombreux à réclamer des prestations d'assurance-emploi, la semaine dernière, alors que le nombre de personnes ayant obtenu des indemnités de chômage a chuté à son niveau le moins élevé en plus de six ans.

Le département du Travail des États-Unis a annoncé jeudi que les demandes hebdomadaires de prestations d'assurance-emploi avaient chuté de 6000, au niveau désaisonnalisé de 312 000. La moyenne des quatre dernières semaines, une mesure plus fiable de la situation, a reculé à 311 750 demandes.

Les personnes recevant des indemnités de chômage sont au nombre de 2,56 millions aux États-Unis. Il s'agit du total le moins élevé depuis octobre 2007, environ deux mois avant le début de la récession.

Les demandes de prestations d'assurance-emploi sont un indicateur des mises à pied, et le nombre relativement peu élevé de ces requêtes démontre que les employeurs procèdent à moins de mises à pied. Lorsque les entreprises sont suffisamment confiantes pour garder leur personnel, elles peuvent également embaucher plus de travailleurs. Les gains au chapitre de l'emploi devraient alimenter une économie plus forte.

Plus tôt ce mois-ci, le département américain du Travail avait fait état de l'ajout de 217 000 emplois par les employeurs en mai.

Les gains mensuels en matière d'emploi ont été en moyenne de 234 000 lors des trois derniers mois, en forte hausse par rapport à la moyenne de 150 000 des trois mois précédents.

Le taux de chômage américain, établi dans le cadre d'une étude distincte, est demeuré à 6,3 pour cent le mois dernier. Il s'agit de son niveau le moins élevé en plus de cinq ans.

PLUS:pc