NOUVELLES

Le patron d'UBS Belgique interpellé, soupçonné de fraude et blanchiment

19/06/2014 07:09 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

Le patron de la filiale belge de la banque suisse UBS a été interpellé par la police fédérale judiciaire de Bruxelles pour des soupçons de blanchiment et fraude fiscale, a indiqué jeudi le parquet de Bruxelles, cité par l'agence Belga.

Marcel Bruehwiler, patron d'UBS Belgium, est également soupçonné d'appartenance à une organisation criminelle. Il devait être présenté en milieu de journée à un juge d'instruction, qui pourra décider de le placer ou non en détention provisoire.

UBS Belgium aurait approché, au cours des dix dernières années, des contribuables belges fortunés pour leur proposer l'ouverture de comptes non déclarés en Suisse.

Avec la complicité d'UBS Belgium, des montants importants auraient quitté illégalement la Belgique pour la Suisse, indique de son côté le quotidien économique belge L'Echo, qui précise que des perquisitions ont été menées dans les locaux d'UBS Belgium à Bruxelles.

L'enquête intervient alors que fin mai, un ex-banquier suisse d'UBS avait été condamné aux Etats-Unis à cinq ans de prison avec sursis pour avoir aidé de riches Américains à échapper à l'impôt en ouvrant des comptes en Suisse. Plusieurs autres anciens cadres d'UBS sont également visés par des enquêtes aux Etats-Unis.

En février 2009, la banque elle-même avait dû verser 780 millions de dollars aux autorités américaines et leur livrer le nom de plusieurs milliers de ses clients soupçonnés d'avoir fraudé le fisc.

UBS est par ailleurs poursuivie en France pour démarchage illicite de clients. Elle est également accusée de complicité d'évasion fiscale par le fisc allemand.

cel/siu/jh

PLUS:hp