NOUVELLES

Le chef des Frères musulmans, Mohammed Badie, de nouveau condamné à mort

19/06/2014 05:53 EDT | Actualisé 19/08/2014 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Le numéro un des Frères musulmans, Mohammed Badie, ainsi que 13 autres supporters et membres du groupe, duquel faisait partie l'ancien président égyptien déchu Mohammed Morsi, ont été condamnés à mort, jeudi.

Il s'agit de la seconde condamnation à mort de Mohammed Badie en moins de trois mois. En plus de ce dernier, Mohammed el-Beltagy et Essam el-Arian, des membres importants des Frères musulmans, ont été condamnés à la même peine par la Cour criminelle à Gizeh.

Les condamnés ont été accusés de violences mortelles durant les manifestations monstres ayant mené au renversement de Mohammed Morsi, le 3 juillet dernier.

En avril, Badie et 680 autres personnes avaient été condamnés à mort pour des violences dans le sud de l'Égypte.

Les Frères musulmans, qui fut à une époque le parti politique le mieux organisé du pays, sont maintenant considérés comme une organisation terroriste. Plusieurs de ses plus haut dirigeants et militants sont détenus et font face à de multiples accusations, liées pour la plupart à des violences durant les manifestations réclamant le retour à la présidence de M. Morsi.

PLUS:pc