NOUVELLES

Somalie: un attentat à la voiture piégée fait un mort dans un hôpital (témoins)

18/06/2014 03:29 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Un médecin est mort et deux ont été blessés mercredi dans la capitale somalienne, Mogadiscio, lors d'un attentat à la voiture piégée perpétré dans l'enceinte d'un hôpital, ont indiqué des sources médicales et des témoins.

La bombe, qui aurait été fixée à la voiture d'un médecin, a explosé dans l'enceinte de l'hôpital Keysansey, dans le nord de Mogadiscio, géré par le Croissant-Rouge somalien avec l'appui du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Le médecin a été tué et deux de ses collègues ont été blessés dans l'explosion, de même que plusieurs civils, ont indiqué des sources sur place. Selon certains témoins, des patients figureraient parmi les blessés.

"Nous sommes vraiment bouleversés par cette explosion dans l'enceinte de l'hôpital. Un médecin est mort et deux autres ont été gravement blessés dans l'attentat", a déclaré à l'AFP Mohamed Ali, un employé de l'hôpital.

"Deux autres voitures garées à proximité ont aussi été détruites par l'explosion, qui a choqué tout le monde à l'hôpital", a raconté un autre témoin, Hussein Daqare.

L'attentat n'a pas été revendiqué mais Mogadiscio a été frappée ces derniers mois par de nombreuses attaques des insurgés islamistes shebab liés à Al-Qaïda, qui combattent le fragile gouvernement somalien soutenu par la communauté internationale.

Les shebab ont visé par le passé des sites stratégiques du pouvoir et des forces de sécurité. La force militaire de l'Union africaine (Amisom), forte de 22.000 hommes, a repris plusieurs localités aux insurgés, qui contrôlent néanmoins toujours de vastes zones rurales et privilégient désormais guérilla et attentats.

bur-sas/tmo/mba

PLUS:hp