NOUVELLES

Pétrole: le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador vise l'Arctique

18/06/2014 08:44 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

SAINT-JEAN, - Le premier-ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Tom Marshall, croit que sa province dispose d'une expertise unique pour se lancer à la conquête des gisements de pétrole de l'Arctique.

Dans une allocution livrée mercredi devant un auditoire du domaine pétrolier et gazier réuni à Saint-Jean, le chef du gouvernement a expliqué que les antécédents de Terre-Neuve-et-Labrador démontraient son expertise pour oeuvrer de façon sécuritaire dans les environnements marins hostiles comme on en trouve dans l'océan Arctique.

Le premier ministre Marshall a cependant ajouté qu'il était très conscient des inquiétudes environnementales que suscitent de tels projets d'exploration et d'exploitation de l'or noir. Il a assuré que la sécurité était en tête de ses préoccupations.

Quoiqu'il en soit, Terre-Neuve-et-Labrador continuera d'investir dans des technologies qui permettront de relever des défis comme celui de l'Arctique.

Pour leur part, des groupes de protection de l'environnement et des bandes autochtones craignent un désastre environnemental dans l'Arctique. L'organisme Greenpeace Canada croit que les risques outrepassent largement les bénéfices qu'offrent des réserves de pétrole qu'il juge assez modestes.

Les environnementalistes suggèrent au gouvernement Marshall d'investir plutôt dans les énergies qui ne sont pas d'origine fossile.

PLUS:pc