NOUVELLES

Nouvelle tentative de passage à Melilla depuis le Maroc

18/06/2014 04:30 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Plusieurs centaines d'immigrants subsahariens ont tenté dimanche, sans succès, d'entrer dans la ville enclave espagnole de Melilla depuis le Maroc, une partie d'entre eux étant parvenus à escalader la partie extérieure du grillage frontalier, ont annoncé les autorités locales.

La tentative a débuté à 03H30 GMT dimanche, lorsqu'"un groupe d'environ 500 immigrants d'origine subsaharienne" a essayé de franchir la triple barrière grillagée, haute de sept mètres, qui entoure la ville, explique la préfecture de Melilla dans un communiqué.

"Aucun d'entre eux n'est parvenu à entrer", poursuit la préfecture, précisant toutefois qu'"une centaine" avait escaladé le grillage extérieur. Ne parvenant pas à le franchir, ils sont finalement repartis "vers l'intérieur du Maroc".

"Aucun blessé n'a été signalé, ni parmi les immigrants ni parmi les agents de la Garde civile" espagnole, qui ont repoussé cette tentative en coopération avec les forces de sécurité marocaines, ajoute le communiqué.

Le 14 juin, les forces de sécurité marocaines et espagnoles avaient repoussé un millier de migrants africains qui tentaient d'escalader le grillage. Quatre jours plus tard, environ 400 personnes avaient tenté leur chance, à nouveau sans succès.

Des centaines de migrants sont entrés ces derniers mois en Espagne en franchissant la frontière à Melilla, malgré l'installation d'un dispositif de plus en plus sophistiqué comprenant une nouvelle maille anti-escalade.

Le 28 mai, plus de mille migrants subsahariens avaient tenté de franchir la frontière et près de 500 étaient finalement parvenus à entrer dans l'enclave espagnole lors de l'un des assauts les plus massifs depuis 2005 dans cette ville, selon les autorités locales.

Melilla et l'autre enclave espagnole, Ceuta, constituent les deux seules frontières terrestres entre l'Afrique et l'Europe, plaçant l'Espagne parmi les pays les plus touchés par l'immigration clandestine.

Pour faire face à cet afflux, l'Espagne demande l'aide financière de l'Union européenne qui a récemment annoncé le déblocage de dix millions d'euros. Selon les autorités de Melilla, le centre d'accueil de la ville, d'une capacité de 480 places, héberge aux alentours 2.000 personnes.

elc/sd

PLUS:hp