NOUVELLES

Mondial-2014: la presse brésilienne fustige 'le match d'horreur' de la Seleçao

18/06/2014 11:14 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Les médias brésiliens ont fustigé mercredi le match nul de la Seleçao face au Mexique (0-0) et demandent aux favoris du Mondial de se retrousser les manches tout en soulignant l'exceptionnelle partie d'Ochoa.

"Le Brésil a mal joué. C'est leur pire début de Mondial depuis 1978 et laisse planer le doute sur la capacité à tenir tête à de grandes (équipes)", écrit Folha de Sao Paulo en qualifiant de "match d'horreur" la prestation des hommes de Luiz Felipe Scolari.

O Estado de Sao Paulo est un peu moins critique en soulignant la prestation exceptionnelle du gardien mexicain Guillermo Ochoa: "La Seleçao n'était pas si bonne face au Mexique, un adversaire déterminé et discipliné. Mais ils auraient pu quitter le terrain en vainqueurs sans l'excellente partie du gardien et héro du match Ochoa."

Estado et le quotidien de Rio O Dia ont attiré l'attention sur le refus d'un penalty après une faute sur Marcelo dans la surface.

Le Globo leur a indirectement répondu en rapportant une déclaration du capitaine Thiago Silva: "S'il n'y avait pas eu tout ce tapage sur Fred (lors du match contre la Croatie), l'arbitre aurait sifflé aujourd'hui" (mardi).

"Il m'a poussé, alors j'ai pensé +penalty+", a dit Marcelo dans O Dia, le journal précisant que l'arbitre Cuneyt Cakir "n'était pas tombé dans le panneau".

Le quotidien revient lui aussi sur les "arrêts miraculeux d'Ochoa qui ont empêché le Brésil de l'emporter, notamment cet arrêt "fantastique" sur une tête de Neymar. Une séquence que beaucoup ont rapproché du sauvetage de Gordon Banks devant Pele en 1970.

Si Rio O Dia estime que "le nul a laissé le Brésil dans la nasse" à côté d'une photo de Neymar, tête baissée et tenant le dos d'un Mexicain, le Globo se montre plus terre à terre écrivant que "le Brésil poursuit son chemin sans convaincre".

cw/dj/sk/dhe

PLUS:hp