NOUVELLES

Mondial-2014 - Pour l'Espagne de Del Bosque vient "le temps de la réflexion"

18/06/2014 06:23 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Le sélectionneur de l'Espagne, Vicente Del Bosque, a demandé "le temps de la réflexion" mais n'a pas annoncé de décision fracassante après l'échec cuisant d'une élimination au premier tour du Mondial-2014, mercredi à Rio de Janeiro.

QUESTION: Que s'est-il passé?

REPONSE: "Nous avons été un peu timides en première période, mieux en seconde mais cela n'a pas suffi pour égaliser. En deux matches nous n'avons pas été capables d'être meilleurs que les Pays-Bas et le Chili, alors nous sommes éliminés. Nous n'avons pas non plus eu beaucoup de chances sur nos occasions, mais je ne cherche pas d'excuses, nous étions inférieurs aux Pays-Bas et au Chili et nous avons chuté."

Q: Est-ce que l'Espagne avait perdu son appétit de victoire?

R: "J'ai déjà vu des groupes démotivés mais là ce n'était vraiment pas le cas. Quand je repense aux 25 jours de préparation, à la bonne entente à l'esprit du groupe, je n'aurais jamais cru que nous serions éliminés dès le premier tour. Nous étions bien préparés, mais la seconde période contre les Pays-Bas et la première contre le Chili sont une déception totale."

Q: Que va-t-il se passer maintenant, des joueurs historiques vont-ils quitter la sélection?

R: "Je ne veux pas réfléchir tout de suite à ce qu'il s'est passé, j'ai besoin de temps pour analyser. C'est sûr qu'un Mondial aussi négatif va entraîner des conséquences, mais la Fédération n'est pas en décomposition, le temps des décisions doit être pris avec calme, nous verrons ce qui est le mieux pour le foot espagnol. Nous prendrons le temps également en ce qui me concerne. Depuis le match contre les Pays-Bas jusqu'à aujourd'hui, nous avons reçu beaucoup de messages d'affection et de sympathie pour la sélection, nous sommes ceux qui souffrons le plus de n'avoir pas répondu à cette attente. Mais il faut aller de l'avant."

eba/dhe

PLUS:hp