NOUVELLES

Mondial-2014 - Nigeria: motivation décuplée par l'attentat de Damaturu

18/06/2014 06:18 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

L'attentat à la bombe qui a tué au moins 21 personnes, mardi dans le nord du Nigeria pendant la retransmission d'un match du Mondial, "renforce la détermination des joueurs" à bien figurer au Brésil, selon l'encadrement.

"Cela renforce encore plus la détermination des joueurs de bien faire contre la Bosnie (samedi) et de gagner pour eux parce que c'est l'amour du football qui a fait qu'autant de personnes sont mortes, alors qu'ils regardaient le match", a déclaré mercredi Ben Alaiya, le responsable des relations presse des Super Eagles.

L'attentat a eu lieu à Damaturu, capitale de l'Etat de Yobe (nord), lors de la retransmission sur écran géant d'un match de la Coupe du monde de football, un sport dénoncé comme une perversion occidentale par le groupe islamiste armé Boko Haram.

"Il est choquant que certains puissent s'engager dans de tels actes insensibles contre leurs semblables à un moment où le monde célèbre le plus grand sport du monde", a dit M. Alaiya.

"Nous sommes très tristes et nous voulons gagner pour eux. Même si nous remportons la Coupe, cela ne rendra pas les vies qui ont été perdues", a-t-il ajouté.

Les joueurs ont respecté un temps de silence avant de débuter leur entraînement mercredi à Campinas, près de Sao Paulo.

Les champions d'Afrique ont été tenus en échec 0-0 pour leur entrée dans le groupe F du Mondial, face à l'Iran lundi. Ils défieront la Bosnie-Herzégovine samedi à Cuiaba avant d'affronter l'Argentine le 25 juin à Porto Alegre.

jw/jta/dhe

PLUS:hp