NOUVELLES

Les Pays-Bas ont dû venir de l'arrière pour vaincre l'Australie 3-2

18/06/2014 02:06 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

PORTO ALEGRE, Brésil - Les Néerlandais sont à un doigt de se qualifier pour les phases éliminatoires de la Coupe du monde après avoir résisté à une pugnace sélection australienne, mercredi. Leur victoire de 3-2 aux dépens de l'équipe de l'Océanie vient donc s'ajouter à leur triomphe de 5-1 contre l'Espagne championne en titre.

Memphis Depay a inscrit le filet vainqueur à la 68e minute de jeu, quelques secondes seulement après que Tim Cahill eut raté une belle occasion de donner les devants aux Australiens.

Arjen Robben et Robin Van Persie, qui avaient chacun marqué deux fois contre les Espagnols, ont ajouté à leurs totaux du Mondial, avant et après les réussites de l'Australie. Celle-ci a notamment profité de la magnifique reprise de volée de Cahill qui a égalé le score à 1-1 à la 21e minute.

L'Asutralie est virtuellement éliminée après avoir essuyé deux revers, et Cahill ratera le dernier match de la phase de groupe contre l'Espagne après avoir écopé son deuxième carton jaune du tournoi. Pour les mêmes raisons, Van Persie sera absent du dernier match de groupe des Pays-Bays, contre le Chili.

«Ils n'ont jamais cessé de courir. Ils ont bien fait. Mais en deuxième demie, nous sommes revenus à notre propre système, au foot que nous sommes habitués de jouer, a commenté Van Persie. Tout le monde a bien fait. Je suis vraiment content du résultat.»

Le but de Robben à la 20e minute a donné vie à un match jusque-là tranquille. Le Néerlandais a alors récupéré un ballon libre au milieu du terrain, a franchi l'espace libre au milieu en un éclair, et il a décoché un tir puissant.

On pensait que les Pays-Bas se dirigeaient vers une autre victoire facile quand les Australiens ont égalé le score après quelques secondes. Ryan McGowan a alors envoyé un long ballon à Cahill, qui n'a pas attendu que le ballon rebondisse pour le propulser sous la tranversale. Il a ainsi réussi un des plus beaux buts du tournoi jusqu'ici.

Mark Bresciano et Matthew Spiranovic ont ensuite raté des occasions qui auraient pu donner l'avance à l'Australie avant la mi-temps.

Après la pause, les Pays-Bas ont modifié la formation 5-3-2 qui a si bien fonctionné contre l'Espagne afin de revenir à un 4-3-3 plus traditionnel, ce qui leur a permis d'insérer Depay. C'est toutefois l'Australie qui a pris une surprenante avance, au moyen d'un penalty, après une faute de main commise par Daryl Janmaat.

Mile Jedinak a converti à la 54e pour faire 2-1, mais Van Persie a égalé le score de nouveau quatre minutes plus tard. Il a alors pris possession du ballon à l'entrée des 18 mètres et décoché un tir dans la partie supérieure de la cage.

Dix minutes plus tard, le tir brossé de Depay d'une vingtaine de mètres a permis aux Néerlandais d'empocher les trois points.

Le sélectionneur de l'Australie, Ange Postecoglou, a dit avoir «le coeur brisé» après la défaite.

«J'aurais voulu que mes joueurs soient récompensés pour la façon dont ils ont approché le match aujourd'hui. Nous sommes venus à cette Coupe et nous affrontons trois des pays les plus puissants au monde, a-t-il dit. Les gens disaient que nous n'allions pas marquer un seul but. Dans les deux matchs, nous avons donné du fil à retordre à l'adversaire.»

PLUS:pc