NOUVELLES

Le pape, en Corée du Sud en août, priera pour la réconciliation inter-coréenne

18/06/2014 09:38 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Le pape François effectuera du 13 au 18 août en Corée du Sud son troisième voyage international, axé sur l'hommage aux martyrs de l'Eglise coréenne, la réconciliation inter-coréenne et la rencontre avec les jeunes Asiatiques, a annoncé le Vatican.

Le Saint-Siège a rendu public le programme détaillé du voyage au cours duquel François devrait prononcer une dizaine de discours.

Accueilli à Séoul à la Blue house (la Maison bleue) par la présidente Park Geun-hye, François sera dès le lendemain à Daejeon, à 150 km, pour une messe au "World cup stadium", devant des milliers de participants aux 6èmes Journées asiatiques de la jeunesse.

Durant ce voyage, il honorera plusieurs fois les martyrs chrétiens du XIXème siècle en se rendant au sanctuaire de Solmoe, lieu de naissance du christianisme coréen, à celui de Seosomun, au coeur de Séoul, et à celui de Haemi, lieu de grandes persécutions. François rencontrera à Haemi des représentants de l'épiscopat asiatique.

Le pape célèbrera la messe de béatification du laïc coréen Paul Yun Ji-chung et de ses 123 compagnons, tués entre 1791 et 1888.

François visitera en Corée centrale dans le village de Kkottongnae (village des fleurs, en coréen) un centre pour accueillir mendiants et sans-abris.

Il rencontrera aussi les différents cultes d'un pays qui compte près de 5 millions de catholiques, 7 millions de bouddhistes, quelque 15 millions de protestants, et de nombreux fidèles de nouveaux mouvements religieux.

Avant de quitter la Corée du Sud, aura lieu un moment très attendu: une messe "pour la paix et la réconciliation" entre les deux Corées dans la cathédrale de Séoul.

Beaucoup aimeraient un geste spectaculaire pour dénoncer la séparation entre les deux républiques.

Alors que des signes de réchauffement sont perceptibles entre le Saint-Siège et Pékin, ce premier voyage en Asie sera l'occasion pour François de réaffirmer l'importance qu'il accorde à la présence minoritaire mais dynamique du catholicisme sur le continent. François se rendra début 2015 aux Philippines et au Sri Lanka.

François a déjà visité le Brésil, et récemment, le Proche-Orient.

str-jlv/ljm/vog

PLUS:hp