NOUVELLES

Le Costa Rica et Joel Campbell ont réussi à attirer l'attention des Italiens

18/06/2014 02:26 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

MANGARATIBA, Brésil - L'impressionnante victoire de 3-1 du Costa Rica contre l'Uruguay a été une des grandes surprises en ce début de Coupe du monde. Et ç'a certainement attiré l'attention des Italiens.

«Cette sonnette d'alarme pourrait s'avérer à notre avantage, a noté le milieu italien Daniele De Rossi. Cela devrait nous aider à être bien préparés dès le début du match, comme nous l'étions contre l'Angleterre. S'ils avaient perdu 3-0 ou 4-0 contre l'Uruguay, peut-être que cela n'aurait pas été le cas. Mais je suis certain que cela n'arrivera pas.»

Les Azzurri, qui ont vaincu les Anglais 2-1, affronteront les Costaricains vendredi à l'Arena Pernambuco à Recife.

Le Costa Rica était classé 28e au monde au moment d'amorcer la Coupe du monde et on s'attendait à ce qu'il ne soit qu'un simple figurant dans le groupe D, aux côtés des trois anciennes sélections championnes du monde. Celles-ci ont globalement remporté sept titres — l'Italie (1934, 1938, 1982, 2006), l'Uruguay (1930, 1950) et l'Angleterre (1966).

«C'est une équipe qui a surpris tout le monde, a ajouté De Rossi. Personne ne s'attendait à ce qu'ils battent une grande équipe comme l'Uruguay de façon aussi claire.»

Le Costa Rica et l'Italie ont chacun trois points au classement, mais la sélection de l'Amérique centrale est première en vertu de la différence de buts. L'équipe qui signera la victoire lors du duel de vendredi s'assurera quasi certainement d'une place au tour suivant.

Les Italiens garderont particulièrement l'attaquant costaricain Joel Campbell à l'oeil. L'athlète de 21 ans a inscrit un but et en a préparé un autre contre l'Uruguay.

«J'ai affronté Campbell avec Olympiakos dans la Ligue des Champions et il m'avait déjà impressionné à ce moment-là», a relaté le gardien italien Salvatore Sirigu.

Bien que Sirigu ait très bien fait contre l'Angleterre, il pourrait rester au banc étant donné que le capitaine Gianluigi Buffon semble bien se remettre de blessures à la cheville et au genou.

Et le sélectionneur italien Cesare Prandelli modifiera fort probablement sa ligne défensive, alors que Giorgio Chiellini pourrait quitter sa position de latéral gauche afin de prendre la relève de Gabriel Peletta en défensive centrale, tandis qu'Ignazio Abate pourrait s'amener dans la formation. Au milieu, le Brésilien de naissance Thiago Motta pourrait remplacer De Rossi, qui a souffert d'un mal de cou après le match contre l'Angleterre.

Ce sera seulement la deuxième fois que l'Italie et le Costa Rica s'affronteront. Les Azzurri ont remporté un match amical 1-0 avant la Coupe du monde de 1994.

PLUS:pc