NOUVELLES

GB: le détenu star vend ses oeuvres pour offrir des vacances à sa mère

18/06/2014 07:05 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

Michael Peterson alias Charles Bronson, légende des prisons britanniques reconverti en artiste reconnu, a vendu certaines de ses oeuvres pour offrir des vacances à sa mère et se faire pardonner sa dernière bagarre, a annoncé une maison de vente aux enchères mercredi.

Considéré comme le prisonnier le plus dangereux du Royaume-Uni, condamné à la réclusion à perpétuité en 2000, le détenu de 61 ans a peint d'innombrables tableaux et composé des poèmes par dizaines durant les près de quarante ans qu'il a passés en prison.

Exposé dans des galeries londoniennes, vainqueur de nombreux prix artistiques, il a décidé aujourd'hui de vendre une partie de ses créations après avoir déclenché une énième bagarre en prison, le 27 mai.

Fou furieux de la victoire des ennemis jurés d'Arsenal en finale de la Coupe d'Angleterre, Bronson, supporter de Tottenham, s'est enduit le corps de beurre avant de se jeter sur douze gardiens de prison.

Pris de remords, il a ensuite écrit une lettre à son amie Kate Kray pour lui demander d'inclure quelques-unes de ses oeuvres dans la vente aux enchères qu'organisait la veuve de Ronnie Kray, qui était l'un des plus célèbres gangsters britanniques des années 60.

De l'aveu de Jonathan Humbert, porte-parole de la maison d'enchères de Towcester, au centre de l'Angleterre, c'est surtout le fait d'avoir fait de la peine à sa mère qui a décidé Charles Bronson.

Pour s'excuser, il "veut offrir des vacances à sa maman avec la somme récoltée" lors de la vente, a expliqué Jonathan Humbert, précisant que seules deux des huit oeuvres proposées n'avaient pas trouvé preneur.

La vente a rapporté plusieurs milliers de livres.

Michael Peterson -- qui a pris le nom de Charles Bronson en hommage à l'acteur aux rôles de justicier solitaire -- a été incarcéré en 1975 pour une attaque à main armée. A ce jour, il a passé 39 années en prison, dont 35 en isolement cellulaire.

Sa vie a fait l'objet d'une adaptation au cinéma, dans un film intitulé "Bronson", sorti en 2009.

sds/jk/ia

PLUS:hp