NOUVELLES

Feu vert à Enbridge: les Premières Nations en C.-B. unissent leurs forces

18/06/2014 04:04 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

VANCOUVER - Le président du Conseil de la nation haïda a affirmé que les Premières Nations de la Colombie-Britannique s'unissent pour contester devant les tribunaux le feu vert donné par le gouvernement fédéral au projet d'oléoduc Northern Gateway.

Peter Lantin a soutenu mercredi que le litige dépassera le seul cadre du projet proposé par la société Enbridge (TSX:ENB), de Calgary.

Il a fait valoir que le projet était maintenant devenu le point central du combat pour les droits des Autochtones dans une province où la Couronne se traîne les pieds depuis des générations relativement au règlement des revendications des Premières Nations.

M. Lantin a indiqué que le feu vert donné par Ottawa à Northern Gateway avait rassemblé les groupes autochtones de toutes nations derrière une vaste poursuite dont les détails doivent être annoncés dans les prochaines semaines.

La direction d'Enbridge s'attendait à des contestations devant les tribunaux, et a dit continuer à travailler «à faire participer les communautés autochtones afin de renforcer leur confiance».

Mais une analyse de marchés de la CIBC qualifie l'approbation par le gouvernement fédéral de «largement théorique à ce moment-ci», et les actions d'Enbridge ont glissé en début de séance, mercredi, à la Bourse de Toronto, à la suite de l'annonce d'Ottawa.

PLUS:pc