NOUVELLES

Deux détenus ont été exécutés aux États-Unis

18/06/2014 09:16 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

ST.LOUIS, États-Unis - Deux condamnés à mort ont été exécutés en Géorgie et au Missouri au cours des dernières heures.

Il s'agissait des premières exécutions à survenir aux États-Unis depuis l'exécution bâclée d'un détenu en Oklahoma, en avril.

Un homme de 59 ans, Marcus Wellon, a été exécuté à Jackson, en Géorgie, tard mardi. Son décès a été constaté à 23 h 56. Des témoins affirment que l'exécution s'est déroulée sans problème notable.

Quelques minutes plus tard, à 0 h 01, les autorités pénitentiaires du Missouri ont administré une injection létale à John Winfield, dont le décès a été prononcé à 0 h 10.

Une troisième exécution est prévue en Floride, mercredi soir.

Les trois États refusent de dire où ils obtiennent les médicaments utilisés lors des exécutions, ou si ceux-ci sont testés. Plusieurs États américains ont dû se trouver des fournisseurs locaux après que des firmes pharmaceutiques européennes opposées à la peine de mort aient refusé de leur vendre les médicaments nécessaires.

Neuf exécutions ont été suspendues depuis avril, quand les les autorités pénitentiaires de l'Oklahoma ont interrompu l'exécution de Clayton Lockett après avoir constaté que les médicaments n'entraient pas correctement dans son système. Lockett a éventuellement été terrassé par une crise cardiaque, après plusieurs minutes d'agonie.

PLUS:pc