NOUVELLES

Des policiers d'Ottawa et des ambulanciers sont blessés lors d'un exercice

18/06/2014 02:20 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Deux ambulanciers ont subi de graves brûlures, mercredi, durant un exercice des services d'urgence qui impliquait l'usage d'explosifs, a indiqué la police.

Anthony Di Monte, chef des paramédics d'Ottawa, a indiqué que les deux blessés ont subi des brûlures au deuxième degré aux mains, aux jambes et à d'autres parties du corps.

Les policiers et les ambulanciers se prêtaient à un exercice avec «petites charges explosives» pour s'introduire de force dans une résidence abandonnée lorsque l'accident est survenu, a expliqué le directeur de la police d'Ottawa, Charles Bordeleau.

Selon le chef Bordeleau, les deux ambulanciers blessés sont des membres expérimentés d'une équipe spéciale qui collabore régulièrement avec la police.

Un troisième ambulancier et deux policiers d'Ottawa ont aussi subi des blessures mineures, a indiqué M. Bordeleau. Les cinq victimes ont été immédiatement transportées à l'hôpital par leurs collègues qui participaient à l'exercice.

L'exercice — un entraînement de routine pour lequel la police d'Ottawa travaille étroitement avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et d'autres services d'urgence — avait lieu à Kanata, en banlieue ouest d'Ottawa.

M. Bordeleau a indiqué que les policiers et les ambulanciers blessés étaient à proximité des explosifs au moment de la détonation.

Il a mentionné que l'Unité des enquêtes spéciales menait l'enquête puisque les ambulanciers sont considérés comme des civils dans un accident impliquant des policiers.

Le chef de la police a parlé de «petites charges explosives» pour ouvrir des portes et des fenêtres. Il a dit ne pas pouvoir commenter davantage le type d'explosifs ou la raison pour laquelle ils avaient sauté.

PLUS:pc