NOUVELLES

Cuba découvre six premiers cas de fièvre à virus Chikungunya

18/06/2014 12:32 EDT | Actualisé 18/08/2014 05:12 EDT

LA HAVANE, Cuba - Les responsables cubains de la santé publique ont annoncé mercredi la découverte des six premiers cas de fièvre à virus Chikungunya au pays.

Cette fièvre transmise par des moustiques provoque des symptômes douloureux comparables à une crise d'arthrite combinée à un accès de fièvre. Elle aurait fait des dizaines de milliers de victimes depuis son arrivée dans la région des Caraïbes, l'an dernier.

Le quotidien communiste Granma et d'autres médias citent le ministère de la Santé, qui explique que les victimes avaient récemment visité Haïti et la République dominicaine. Leur état de santé s'améliorerait de façon «satisfaisante».

Certains Cubains se rendent régulièrement dans ces pays et d'autres pour importer des vêtements et d'autres biens qu'ils revendent. La Havane a aussi dépêché des contigents importants de travailleurs médicaux vers Haïti et ailleurs.

La fièvre à virus Chikungunya sévit depuis longtemps en Afrique et en Asie, mais n'a été détectée dans le Caraïbes pour la première fois qu'en décembre.

Le mot «chikungunya» découle d'un terme africain qui veut approximativement dire «tordu de douleur».

Cuba entame à peine sa saison de la mousson, pendant laquelle les maladies transmises par les moustiques touchent normalement un sommet.

L'Organisation panaméricaine de la santé dénombrait 166 000 cas possibles et 4600 cas confirmés de fièvre à virus Chikungunya aux Caraïbes, à la mi-juin.

PLUS:pc